Les étapes de ma routine layering actuelle

Suite à mon article explicatif  sur le layering, ce fameux rituel de beauté japonais, il était temps de vous ouvrir les portes de ma salle de bain pour vous faire découvrir ma routine de soins quotidienne de printemps. ATTENTION : PAVE INSIDE !

routine-layering-matin-soir-complete

Retour sur mon historique dermatologique !

Tout d’abord, quel est mon profil beauté ?

Petite blonde nordique et au teint blanche neige, j’ai la peau extrêmement fragile, fine et sensible. La moindre négligence ou utilisation de produit à la composition douteuse me garantit sécheresse, rougeurs ou boutons, voir peau granuleuse sur la zone T (attention, il va y avoir du glamour dans cet article…!). En plus de ça, je ne bronze pas et j’ai des tâches de rousseurs qui apparaissent au moindre rayon de soleil, (pour une fille vivant dans le sud, c’est un peu beaucoup embêtant). Vous l’avez compris, j’ai tout intérêt à prendre soin de ma petite enveloppe corporelle si je veux continuer à arborer un joli minois jusqu’à mes vieux jours !

Pour cela, le layering est vraiment mon meilleur allié depuis 3 ans. A ses prémices, ma routine se composait du Basique 3 Temps n°1 de Clinique et d’une crème hydratante premières rides Clarins, mais très vite m’a peau s’est retrouvée asséchée, tiraillée par les produits bourrés d’alcool et obstruée par les nombreux silicones présents dans ma crème. Autre problème, dès que j’arrêtais ma Clarins, tous les effets hydratants et anti-âge se dissipaient comme neige au soleil. C’en était trop, les silicones qui font office de cache-misère, les produits agressifs et moi, ça a été la fin.

Petit à petit, je me suis tournée vers des cosmétiques à la composition plus naturelle voir carrément bio, et me suis particulièrement intéressée aux soins asiatiques, du fait de ma grande passion pour le continent jaune. Voici donc les produits que j’utilise actuellement, dans ma transition hiver / printemps. Ils sont adaptés à ma peau à tendance déshydratée sur les joues et sous les yeux, sèche sur les lèvres et qui a quelques pores dilatés et petits comédons sur la zone T. En gros, une peau un peu complexe à traiter car chaque zone a un besoin différent. Et c’est pour traiter ces besoins de façon ciblée que le layering m’a vraiment aidée.

Ma routine layering bio et provençale du matin

 

1. Nettoyage 

gelée-fondante-démaquillante-apicosma-melvita-layering

Au lever, je lave mon visage avec la gelée démaquillante bio apicosma de Melvita. Alors oui, on commence par un paradoxe vous allez me dire, parce que ça s’appelle « démaquillant » mais que le matin, tu n’es pas maquillée ?! Certes, mais ce nettoyant est vraiment doux, et pour le soir j’ai un autre produit qui désincruste efficacement le make-up dont j’ai du mal à me séparer. Voilà ! Cette petite gelée sent bon les fleurs, et se transforme en mousse au contact de l’eau. Je l’applique sur le visage humide et effectue des petits massages circulaires pour réveiller mon minois en douceur.

 

2. Hydrolat

eau-de-fleurs-oranger-melvita-layering

Après le nettoyage, je passe un coton imprégné d’hydrolat de fleur d’oranger de Melvita (j’alterne parfois avec les marques Sanoflore ou La Drôme). En cas de lendemain de soirée difficile, je décongestionne les poches sous les yeux à l’aide de 2 cotons imbibés d’eau de bleuet. L’hydrolat, c’est le liquide que l’on obtient d’une plante après distillation par vapeur d’eau. Ce procédé permet de conserver et concentrer toutes les propriétés de la fleur. J’ai choisi celui à la fleur d’oranger parce qu’elle calme les rougeurs, apaise la peau et la rend douce.

Après l’étape du nettoyage, l’eau de fleurs permet d’enlever la fine couche de calcaire laissée sur la peau par l’eau du robinet. Ce geste permet aux soins de pénétrer en profondeur dans la peau, et donc de maximiser leurs effets.  Attention, on ne rince pas !

3. Le sérum

melvita-bio-excellence-serum-avis

Après l’hydrolat, j’utilise le sérum hydratant Bio-Excellence de Melvita, que j’ai réussi à avoir à prix cassé sur vente-privee.com (9€ au lieu de 25 !).  J’aime sa compo bio aux propriétés anti-oxydantes grâce aux extraits de cranberry, framboisier, de cassis et de feuilles de Vigne présents dans le soin. On y trouve également de l’Immortelle et des bourgeons de hêtre qui sont réputés lissants et anti-âges, ainsi que de l’aloe vera, du miel et des pectines de citron (hydratants et cicatrisants). Le sérum contient aussi du Jojoba, du beurre de Kokum et des huiles d’Argan et de Marula (nourrissants). C’est un vrai cocktail hydratant qui tient ses promesses et protège bien ma peau jusqu’au soir. Le petit plus : Melvita est une marque produite dans la Drôme, donc il fallait que je craque :)

4. La crème de jour

creme-hydratante-bio-exquise-hydratation-kesari-layeringJ’hydrate ma peau avec la crème Exquise Hydratation Kesari de Quatressences. Encore une crème made in Provence, sauf que là on ne déconne plus : c’est LA crème que j’utilise depuis 2 ans, c’est vous dire si elle me comble de bonheur ! Fabriquée à base de pétales de fleurs de safran anti-oxydantes (oui, on ne se refuse rien…), sa compo du feu de dieu hydrate, fait un excellent job anti-âge et est bien entendu couronnée d’une certification Bio.  On y trouve de l’extrait de tulsi, de l’eau florale de sauge officinale (tonifiant et régénérant), du tilleul (apaisant) et les huiles végétales ultra nourrissantes de sésame et de carthame.

Je vous parlerai très prochainement de la gamme complète des soins Kesari dans un article dédié, je pense que ça risquer de ravir les accros du bio :)

Les étapes de mon layering asiatique du soir

 

1. Le démaquillage

INNISFREE-APPLE-JUICY-CLEANSING-OIL-avis

Addict des huiles démaquillantes NON MINERALES, j’utilise l’huile Innisfree Apple Juicy Cleansing Oil depuis 3 mois et je l’aime d’amour (j’ai fini par m’habituer à l’odeur de pomme dont je ne suis pas fan). Je me démaquille à la méthode « raton laveur » : une pression d’huile sur les doigts, et hop, je frotte les yeux, masse le visage et le cou. Ensuite, je rince cette huile à l’eau : elle s’émulsionne très facilement et se transforme en une sorte de lait nettoyant. Petite précision sur cette huile : elle contient un dérivé de silicone (je m’en suis rendu compte après coup !) donc je m’apprête à la remplacer par celle au thé vert que fait Innisfree qui n’en contient pas. Ceci étant dit, l’Apple Juicy s’est bien intégrée à ma routine bio, je n’ai pas eu de problème…

2. Le nettoyage

mousse-nettoyante-visage-nominoe-avis-layering

Après avoir rincé l’huile démaquillante, je lave mon visage dans la foulée avec la mousse nettoyante Nominoë. Ce petit nuage made in Bretagne m’a tapé dans l’oeil il y a plus d’un an maintenant. J’ai de suite craqué pour sa compo : de l’ajonc, des extraits d’artichaut, du blé noir et du genêt, ça respire le littoral breton ! J’en suis dingue. Gros point fort, elle laisse ma peau sans tiraillement. C’est mon nettoyant coup de cœur qui élimine efficacement les impuretés et l’huile utilisée précédemment. Pareillement à l’étape 1, le nettoyage se fait avec les mains et avec 2 pressions de produit.

Un soir sur deux, je l’utilise avec mon éponge Konjac de chez Missha. Combinée à la mousse, elle fait des miracles pour désincruster les pores et gommer en douceur. 1 x par semaine, je l’utilise combinée avec ma brosse nettoyante visage SOS Pureté que l’on trouve chez Mon Corner Bio. 

3. L’hydrolat de fleur

Comme le matin, je passe un coton imbibé d’hydrolat de fleur d’oranger sur l’ensemble de mon visage et du cou (ne pas rincer).

4. Le sérum

himawari-store-klairs-rich-moisture-serum-layering

Fin mars, mon désormais partenaire Himawari Store mettait ses lectrices au défi de trouver les deux nouvelles marques à venir sur la boutique en ligne. A la clé : remporter un produit au choix des marques en question ! Autant vous dire que les réseaux sociaux se sont enflammés et que nous avons été nombreuses à participer. Par une chance ENORME, j’ai trouvé la marque coréenne Klairs et ai donc remporté le Rich Moisture Soothing Serum ! Depuis, je l’utilise en guise de sérum de nuit et il ne me quitte plus. Vite absorbé, il laisse la peau carrément douce (mais vraiment vraiment…). La bonne surprise au réveil, c’est l’effet bonne mine ! J’ai remarqué que j’ai beaucoup moins de rougeurs depuis que je l’ai intégré à ma routine.

Si le sérum vous intéresse, sachez qu’ Himawari le propose actuellement à – 20% car il s’agit d’une série à l’emballage abîmé, or le produit est intact !

 

5. La lotion

hadalabo-gokujyun-super-hyaluronic-acid-lotion-layering

Ma lotion chouchou depuis quelques mois, c’est la Hadalabo Gokujyun Super Hyaluronic Acid Lotion, enrichie en acide hyaluronique. Très hydratante, elle apaise après le nettoyage et permet à la peau de se ressourcer pendant la nuit car elle retient l’eau dans les cellules épidermiques. Je l’applique à la japonaise : en tapotant avec le bout des doigts sur mon visage, afin de stimuler la circulation sanguine et aider les tissus à se régénérer. Hyper économique, quelques gouttes suffisent (à vrai dire, je crois que je ne viendrai jamais à bout du flacon).

Pour les accro de la Hada Crie, sachez que cette lotion s’y associe très bien :)

6. Le contour des yeux

skinfood-rich-eye-balm

Je souffre de quelques ridules de déshydratation sous les yeux, que j’ai choisi de les traiter avec le CDY Avocado Rich Eye Balm de la marque coréenne Skinfood.  Très riche comme son nom l’indique, je l’utilise avec parcimonie en tapotant les cernes avant de me coucher. Ça leur fait un bien fou ! L’odeur de ce produit est à tomber, j’en mangerais presque…

7. La crème de nuit

pur-aloe-creme-visage-bio-layering

Il y a quelques mois en flânant à La Supérette Bio d’Avignon, j’ai découvert une crème pas chère à la compo très clean, la crème visage bio de chez Pur Aloé. Elle contient 30% d’Aloe Vera, un excellent point pour ma peau assoiffée car le gel natif d’aloe vera favorise l’hydratation et la fermeté de la peau, grâce à ses effets tenseurs.

Le reste de sa composition est simple mais efficace : de la cire d’abeille, de l’huile d’amande douce et de tournesol bio, de l’huile essentielle bio de Thé des Bois et de la vitamine E. Cette crème étant assez riche, je ne l’utilise que le soir. Une petite noisette suffit amplement pour le visage et le cou. Le matin, ma peau est radieuse et douuuuce !

Le baume à lèvres

 

sierra-bees-baume-lèvres-cire-abeille-bioJ’ai reçu ce baume à lèvres bio lors de ma dernière commande iHerb. C’est une marque américaine que je ne connaissais pas du tout auparavant qui le commercialise : Sierra Bees. J’en passe un petit coup avant de me coucher pour parfaire ma routine et nourrir mes lèvres qui sont très sèches de nature. Composé d’huile d’olive vierge, de cire d’abeille , d’huile de tournesol, de vitamine E, et d’​​extrait de miel, il est très nourrissant mais reste léger à porter.

 

Les soins en complément de ma routine quotidienne

 

1 x / semaine en hiver ou lors de poussée de boutons

Un peeling citron (voir mon article sur le sujet) pour stimuler la régénérescence de ma peau, la purifier et l’hydrater au naturel.

1 x / semaine le mercredi

Je laisse poser 30 à 45 mn un masque de coton que j’imbibe moi-même d’hydrolat ou d’eau thermale. En cas de flemme ou pour un p’tit plaisir, j’utilise aussi des masques de tissu imbibés prêts à l’emploi chez Innisfree, My Beauty Diary ou Skinfood. Ces masques s’appliquent après les phases nettoyage + hydrolat. Objectif : hydrater, repulper et resserrer les pores !  Ils méritent vraiment d’être connus, j’en parlerai prochainement dans un article dédié afin de vous montrer comment se les fabriquer soi-même :)

innisfree_it_s_real_sheet_mask_in_green_tea_masque_tissu_layering1 x / semaine le week-end

Un masque purifiant avec le Pore Clay Mask d’Innisfree suivi d’un masque hydratant tel le Watery Berry Wrap Mask de chez Skinfood ou le masque lissant hydratant bio aux cellules de clémentines de Nuxe

skinfood-watery-berry-wrap-mask-blog

nuxe-bio-beaute-masque-lissant-hydratant-layering

En guise de conclusion, je dirai que le layering est une question d’ADAPTATION, de PATIENCE et de RIGUEUR

L’adaptation est le mot d’ordre lorsque l’on démarre le mille-feuille. Avant toute chose, il est essentiel selon moi d’effectuer un diagnostic par un professionnel pour connaître votre type de peau. Par exemple, il était possible d’effectuer un diagnostic de peau personnalisé chez Marionnaud, mais je ne sais pas si c’est toujours d’actualité. Enfin, si un produit ne passe pas, on arrête ! Pas la peine d’infliger à votre peau un produit qu’elle déteste, sous prétexte qu’une blogueuse a vanté ses mérites. On est toutes différentes !

Si vous avez une peau à problème (acné, rosacée etc.), je vous conseille fortement d’aller voir un dermatologue qui saura vous conseiller. Ne vous lancez pas à l’aveugle comme cette jeune femme qui s’est défigurée avec sa Clarisonic. Please.

Patience, car la peau a besoin de temps pour s’adapter à de nouveaux produits, je n’ai pas intégré tous ceux que vous voyez ci-dessus dans ma routine d’un coup. Les choses se sont faites au fil des mois. A titre indicatif, la peau met 28 jours à se régénérer, donc les effets des soins se voient et se maximisent avec le temps. Imposez-vous un rythme le matin et le soir et tenez-vous y.  Oui, ça prend un peu de temps et quand on rentre déphasée d’une soirée on n’a pas envie, mais croyez-moi ça vaut le coup !

En découle la régularité car sans régularité, pas de résultat ! En particulier, on ne saute JAMAIS son démaquillage, l’étape la plus importante. Et puis je le rappelle, mais ce n’est pas parce que l’on ne s’est pas maquillée qu’il ne faut pas se démaquiller : la crasse et les bactéries se sont accumulées au fil de la journée, entre pollution, sueur, grattage de comédons et j’en passe… Le nettoyage, c’est matin et soir, point !

Enfin, gare à l’effet purge du layering ! J’entends souvent dire que le millefeuille donne des boutons, c’est faux ! Soit le produit que vous utilisez n’est pas adapté à votre type de peau, soit il est très efficace et la peau « recrache » les saletés accumulées depuis tout ce temps (silicones, points noirs, filaments sébacés…).

Voilà, vous savez à peu près tout !
N’hésitez pas à me poser vos questions supplémentaires sur le layering en commentaire, il y en a encore tant à dire :)

A vos mille-feuilles !

15 Billets doux

  • Iris dit :

    Cet article est très complet et très intéressant, je prends note de certaines choses en particulier, notamment pour l’huile démaquillante à la pomme d’innisfree.
    Merci! ^^

  • Hiiiii je vais bientôt tester aussi la nominoé je viens de la recevoir dans une box! Sinon un jour il faudra vraiment que je teste la lotion hadalabo ce n’est pas la 1ere fois que j’en entends du bien… et je n’ai toujours pas accroché à une lotion pour le moment même si j’essaie de pratiquer le layering ^^… #RebelleDuLayering

  • IreneLstg dit :

    Bonjour ! Je suis originaire d’Avignon, sympa de voir un blog du sud-est ;) je me demandais si on effectuait le layering de la même façon les jours où on ne se maquille pas du tout, ce qui est souvent mon cas ? Autre chose, est ce que quelqu’un par ici sait où et comment faire un diagnostic de peau ? A priori j’aurais plutôt une peau mixte, mais pas sûre :)

  • Sarah dit :

    Bonjour,

    D’abord merci pour cet article très détaillé, Je viens juste de me mettre au Layering et j’ai une question peut-être un peu bête ;). Les jours où l’on fait un gommage et masque, comment se déroule la routine de soin (d’après toi, car je sais que chacun fait bien comme il veut :) ) entre quelles étapes doit être placé le masque et est-ce qu’on doit sauter certaines étapes ?

    Merci de votre réponse !

    • Bonsoir Sarah,

      Les jours où je fais mes gommages et masques, voici comment je procède :

      1. Je me lave le visage avec un savon doux si j’ai la peau encrassée, sinon je me passe juste un coton d’hydrolat
      Facultatif entre deux : si j’ai le temps, je fais un bain de vapeur au-dessus d’une casserole d’eau chaude pour bien ouvrir les pores avant l’étape qui va suivre
      2. Je fais mon gommage et je rince (si tu choisis de faire un masque purifiant à la place d’un gommage, c’est à ce moment qu’il faut le faire, en tout cas je ne cumule pas les deux, c’est soit l’un soit l’autre)
      3. Je vaporise un pshiit d’hydrolat ou de brume hydratante pour rééquilibrer le PH de ma peau
      4. Je fais mon masque hydratant, je rince
      5. J’applique mon soin habituel (sérum à l’acide hyaluronique puis crème hydratante pour ma part)

      Tu remarqueras que j’applique un nettoyant au départ et que je n’en réapplique pas après le gommage ou le masque : ma peau étant assez réactive, elle tolère mieux comme ça. Je sais que pas mal de personnes aiment nettoyer avec du savon après un gommage ou un masque, mais je trouve que ça fait trop pour la peau.

      Espérant t’avoir aidé :)

  • Emmanuelle dit :

    Bonjour,

    Je m’emploie depuis au layering en m’étant beaucoup inspiré de vos produits. J’ai toutefois un doute sur l’ordre de la Hadalabo Gokujyun Super Hyaluronic Acid Lotion : l’applique-t-on bien après le sérum ? Si oui, l’applique-t-on sans coton ?
    Je me permets de témoigner d’un produit miracle : NATURE REPUBLIC Soothing & Moisture Aloe Vera 92% qui se présente sous forme de gel. Je le mets avant ma crème de nuit ; mon teint est frais et repulpé !
    Merci beaucoup pour toutes ces lumières

  • Forty Beauty dit :

    Un article essentiel !
    Puisque j’y suis, je me permets de te poser une question : quand tu poses un Sleeping pack, mets-tu quelque chose dessous ?
    Bisous

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *