Opération nettoyage en douceur avec mon éponge konjac

eponge-konjac-missha

Voilà plusieurs mois qu’un drôle de petit accessoire s’est glissé dans ma routine de nettoyage visage : la konjac ! Vous vous demandez peut être : c’est quoi cette bizarrerie ? Pour répondre à toutes vos questions, coup de projecteur  sur cette petite éponge nettoyante qui a tout d’une grande :)

L’éponge konjac, c’est quoi ?

L’éponge konjac est conçue à partir des racines d’une plante vivace, également comestible et connue pour être un coupe-faim hors pair.

Au-delà de ses vertus alimentaires, le konjac possède des racines aux fibres très résistantes qui gonflent en présence d’un liquide, donc idéales pour confectionner une éponge au tissu dense.

Je ne saurais pas vous détailler les étapes de fabrication d’une éponge, mais concrètement on mixe les racines qui font une sorte de « pâte » moulée pour créer la chose. C’est donc une éponge végétale 100% naturelle, écologique et biodégradable.

eponge-konjac-charbon

Ce qui m’a fait craquer ? C’est son pouvoir exfoliant combiné à une extrême douceur, pile ce dont ma peau mixte et sensible a besoin ! D’ordinaire, j’ai plutôt du mal avec les accessoires nettoyants (gants de toilette, brosses électriques…) car ils sont bien souvent trop agressifs et me donnent encore plus de rougeurs. Là, j’ai enfin trouvé mon idéal !

En plus, la konjac stimule le renouvellement cellulaire de la peau et aide à lutter contre les imperfections et les pores dilatés.

J’ai testé deux versions :

  • l’éponge au charbon (purifiante et particulièrement adaptée aux peaux normales à mixtes)
  • celle à l’argile blanche (plutôt douce qui convient très bien aux peaux sensibles/sujettes à rougeurs)

Comme vous pouvez le remarquer, l’éponge est vendue dans un petit sachet plastique. A l’ouverture, la konjac est humide, c’est tout à fait normal, elle est conditionnée ainsi afin de conserver toutes ses propriétés et de la rendre prête à l’emploi. 

Toutefois, on en trouve aussi certaines vendues sèches, elles sont alors dures comme de la pierre. 

Comment utiliser une éponge konjac ?

Tout d’abord, pensez à la rincer avant la première utilisation. On ne sait pas combien de temps elle est restée dans son sachet, ça vaut mieux :)

Ensuite, il est possible de se servir de la konjac de deux manières : seule ou combinée à un nettoyant. Personnellement, je privilégie la seconde option. J’alterne avec plusieurs mousses ou gels, actuellement c’est le nettoyant Gokujyun d’Hadalabo qui s’y colle :)

Pour cela, il suffit d’humidifier l’éponge et d’y appliquer votre nettoyant comme ceci :

konjac-et-nettoyant

Ensuite, passer l’éponge sur le visage mouillé en effectuant de légers massages circulaires. Rincer et procéder à votre routine de soins habituelle.

Après utilisation, pensez à bien rincer l’éponge à l’eau claire en la pressant légèrement, histoire de ne pas casser la fibre, et laissez sécher l’éponge à l’air libre en la suspendant par le cordon prévu à cet effet.

J’attire votre attention sur un point : une fois sèche, la konjac rétrécit et devient un peu dure : c’est normal, il suffit alors de la repasser sous l’eau tiède quelques minutes pour qu’elle gonfle à nouveau. Ne la jetez donc pas !

Eponge konjac et peau sensible : compatibles ?

eponge-konjac-avis

J’utilise mes deux konjac depuis 4 mois et elles sont devenues des indispensables de ma routine quotidienne ! Cependant, je n’ai constaté aucune différence d’une éponge à l’autre, alors prenez celle qui vous chante !

Je l’utilise une fois par jour le soir et j’ai constaté des effets exfoliants très rapidement car mon grain de peau est à présent plus affiné.

Certes, l’éponge ne décrasse pas les pores en profondeur comme le fait une brosse visage par exemple, mais elle permet quand même de parfaire le démaquillage de la peau et de la rendre plus douce.

Pour ma part, aucune rougeur ou bouton à constater,  j’en suis vraiment contente !

Comment entretenir sa konjac ?

Une konjac a une durée de vie d’environ 3 mois pour une utilisation quotidienne, si elle est bien conservée.

Pour des questions d’hygiène, je vous recommande de faire bouillir votre konjac quelques minutes dans une casserole d’eau chaude une fois par semaine. Pas d’inquiétude, ça ne l’abîmera pas du tout et vous pourrez la réutiliser sans y stocker de vilaines bactéries ;)

Où acheter son éponge konjac ?

Mes deux éponges sont de la marque Missha et ont été commandées chez mon partenaire Himawari Store au prix mini de 3,55  € !

Il en existe également chez The Konjac Sponge Company, Kiko, ou encore Nocibé. En revanche, elles sont toutes à un tarif supérieur à 5 € (voire avoisinant les 10 € !) chez ces revendeurs.

19 Billets doux

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *