Naked On The Run, la palette de voyage d’Urban Decay (make-up inside)

palette-naked-on-the-run-urban-decay-revue-swatch

Grande fan des produits Urban Decay, je suis une adepte des palettes Naked depuis leurs débuts en France (souvenez-vous, quand la palette ne coûtait « que » 36€…). Sur le marché des palettes nude pour un maquillage de tous les jours, je n’ai jamais trouvé mieux !

C’est donc presque instinctivement que je me suis ruée sur la Naked On The Run à sa sortie en avant-première sur le site de Sephora. Voici mon avis sur la chose, accompagné d’un maquillage !

Ce kit au format voyage contient tout ce qu’il faut pour réaliser un maquillage nude ou plus chargé  :

palette-naked-on-the-run-blog-avis

  • 6 fards à paupière aux teintes inédites (dont un fard nude en grand format. Normal, c’est celui qu’on utilise généralement le plus, en aplat sur la paupière ou dans l’arcade) :

fards-palette-naked-on-the-run-urban-decay

1. Dive : Un magnifique rose pailleté et qui ne fait pas de chutes
2. Fix : un chocolat au lait mat
3. Resist : un sublime marron glacé
4. Dare : un chocolat mat un ton plus foncé que Fix
5. Stun : un fard bronze pailleté avec des notes dorées (mon favori ^^)
6. 5050 : un fard couleur crème avec des sous-tons roses (ci-dessous)

  • une poudre bronzante pour le contouring et un blush rose pour rehausser les pommettes. Il ne manque plus qu’un highlighter et j’aurais été comblée !

blush-bronzer-highlighter-naked-on-the-run

  • un gloss Naked teinte Sesso full size : je ne suis pas fan de gloss car ça colle, les cheveux se prennent dedans et il faut en remettre sans arrêt. J’aurais vraiment préféré y trouver un rouge à lèvres, mais bon !
    Ceci étant, sa couleur vieux rose aux sous-tons marrons est superbe. Attention surprise : à l’application, il est mentholé ;)

sesso-naked-lipgloss

  • un crayon yeux Glide-On 24/7 au format voyage (0,8 g): c’est un beau crayon brun ébène à la tenue époustouflante

crayon 24/7 glide on urban decay naked on the run

  • un mini mascara Perversion (4 ml) : volume sensationnel en vue ! C’est un beau mascara noir profond avec une brosse plutôt fournie.

naked-on-the-run-urban-decay-mascara-perversion

Le packaging est quant à lui magnifique, dans des tons cuivre, kaki et doré. Le grand miroir est parfait pour se maquiller. En revanche, la fermeture aimantée me laisse dubitative pour les transports. J’ai bien peur que ça soit trop léger et que tout se casse la binette !

Le point négatif selon moi, c’est son poids : je m’attendais à vachement plus léger pour une palette de voyage ! Ma Naked 2 est de loin plus légère… C’est vraiment dommage et ça casse tout le positionnement marketing du produit.

Allez, je vais encore chipoter, mais j’y aurais aussi bien vu une mini primer potion ;)

Côté swatch, ça donne quoi ?

Un maquillage fumé avec la Naked On The Run

naked-on-the-run-avis-swatch-maquillage

Pour mon premier essai avec cette palette, j’ai choisi de réaliser un maquillage légèrement smokey.

Pour cela, j’ai commencé par accentuer mon creux de paupière avec le fard « Fix », un chocolat clair qui rappelle le fard « Naked » de la palette Naked 1.

Puis, j’ai placé le fard « Dive » sur ma paupière mobile. Puis, j’ai souligné le coin externe de ma paupière avec le fard « Resist ». Enfin, j’ai posé le fard « 5050 » sous l’arcade sourcilière pour ouvrir le regard et l’illuminer. J’ai fondu les fards ensemble avec mon pinceau estompeur fluffy de chez Hema.

Pour terminer, j’ai souligné mon regard avec le crayon Glide On brun ébène en ras de cils supérieurs que j’ai estompé avec mon pinceau 219 de chez M.A.C. J’ai également estompé un peu de crayon sur 1/3 des cils inférieurs. On finit avec le mascara Perversion qui fait de jolis cils et intensifie le regard.

idée-maquillage-avec-la-naked-on-the-run-urban-decay

Côté lèvres, on voit bien que le gloss est très léger et se marie finalement bien avec les fards un peu plus chargés. A l’opposé, je trouve que le bronzer et le blush sont hyper pigmentés : attention à ne pas avoir la main lourde, il n’en faut que très peu ! D’ailleurs, j’ai fait la bêtise d’en mettre un peu trop, mais bon je sais que vous me pardonnerez ;)

Bref, malgré ma déception sur le côté imposant de la palette et le gloss dont je ne suis pas plus fan que ça, je vous recommande quand même cette fameuse Naked On The Run.

Elle reste un bon compromis pour tout avoir à portée de main, à la maison comme en week-end. Très complète, elle permettra aux non-initiés de découvrir la marque Urban Decay à travers différents produits phares et à un prix abordable.

Parce que oui, avec les 25% de remise Sephora (codes FREMAGGUL6Q6N, OCEAN145M6MQ7 ou FRSMSBP), elle ne coûte plus que 36€. C’est une affaire car le gloss full size seul coûte déjà 22€. Avec mon parrainage Igraal, vous aurez également 4% de remise en cashback. Le top ;)


Et vous, charmées par la Naked On The Run ?

22 Billets doux

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *