Layering japonais : les étapes et le guide complet !

Le layering (ou mille-feuilles), c’est LA routine de beauté dont en entend énormément parler depuis quelques temps. Impossible de passer à côté du phénomène asiatique ! On parle communément de « layering japonais« , mais en réalité, la méthode d’application de soins en plusieurs couches est pratiquée à travers toute l’Asie.

Quant aux soins utilisés, ils sont majoritairement d’origine coréenne car le pays du matin calme est le pays précurseur mondial en matière d’innovation cosmétique (pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article).

Envie de percer les mystères de ce rituel de beauté ? Je vous propose un condensé d’informations essentielles pour bien débuter avec le layering, comprendre comment cela fonctionne et surtout, comment l’adapter aux besoins de votre peau.

Le layering : pourquoi ? Comment ?

beauté asiatique masque layering

Le rituel du layering est une technique asiatique qui consiste à superposer plusieurs couches de soins sur la peau après un double nettoyage

Prendre soin de sa peau et construire sa routine layering demande plusieurs diagnostics préalables : en premier lieu, il vous faudra impérativement savoir quel est votre type de peau, et quels sont vos besoins prioritaires.

Connaître son type de peau

Parmi les types de peaux existants, vous pourrez repérer la vôtre grâce à quelques astuces :

Nettoyez votre visage avec votre nettoyant habituel, puis patientez une heure sans appliquer de produit dessus. Au bout d’une heure, observez votre peau, en particulier sur la zone T. En fonction du résultat, vous pourrez deviner assez facilement quel est votre type de peau :

• Peau normale : une peau dite « normale » ne présente aucune gêne particulière. De manière générale, les peaux normales sont plutôt douces, ne présentent pas d’imperfection majeure (grain de peau assez net, pas de boutons…) ni de désagréments (aucun tiraillement, pas de rougeurs ni d’excès de sébum…).

• Peau sèche : ce type de peau est généralement plutôt terne, tiraille (en particulier après le nettoyage) et souffre de petites peaux mortes et plaques sèches localisées. Une peau sèche manque d’huile et a besoin d’être nourrie.

• Peau déshydratée : une peau déshydratée présente des ridules sur le front et autour des yeux et des tiraillements. Une peau déshydratée manque d’eau et a besoin d’être hydratée. Les produits nourrissants sont sans effet sur elle.

• Peau mixte : ce type de peau est très répandu et assez complexe. La peau mixte brille sur la zone T, mais la peau se sent « normale » ou tiraille sur les joues et le front.
Les peaux mixtes ont besoin d’hydratation, mais surtout d’utiliser des produits adaptés à chaque zone pour la rééquilibrer.

• Peau grasse : victime d’excès de sébum sur la zone T, souvent accompagné de pores dilatés, points noirs et points blancs, la peau grasse brille sur l’ensemble du visage.
Contrairement aux idées reçues, les peaux grasses ont également besoin d’hydratation. Un manque d’eau peut entraîner une surproduction de sébum !

Vous l’aurez compris, connaître votre type de peau va vous permettre de vous orienter vers des ingrédients précis, mais également des textures et des formules qui jouent un rôle majeur.

Définir ses objectifs beauté

Vient ensuite la définition de vos « skin concerns », soit les priorités beauté que vous souhaitez traiter. Par exemple :
• L’acné : traiter l’acné est chose complexe, mais pas impossible. Cependant, la première erreur est de vouloir purifier / matifier à tout prix, et par définition d’assécher littéralement la peau bien plus que de besoin. Mon conseil aux peaux acnéiques ? Misez tout sur un sérum aux ingrédients assainissants adaptés à l’acné, mais ne zappez pas les autres étapes de la routine, en particulier l’hydratation.
• Les rougeurs
• Le teint terne et/ou les tâches pigmentaires
• Les signes de l’âge (rides et ridules)

Le but ? Définir quelques problématiques prioritaires tout en tenant compte de votre type de peau vont vous aider à vous concentrer sur des ingrédients spécifiques, mais aussi à y voir plus clair dans le jargon des étiquettes présentes sur les produits de beauté.

Cela va vous permettre de cibler les bons besoins au bon endroit : vous avez peut-être entendu parler de la tendance « multi-masques », qui consiste à appliquer à la fois un masque purifiant sur la zone T et un masque hydratant sur les joues ? Et bien là, c’est pareil.

Le concept du layering, ce n’est pas seulement de superposer les couches de soins, c’est aussi d‘offrir à chaque zone de la peau ce dont elle a besoin.

Les règles d’or du layering

En 5 années de pratique du layering, j’ai commis de nombreux impairs et je me suis parfois laissée piégée par de fausses idées reçues.

Pour faire de votre layering un succès et vous éviter les écueils de base, je vous invite à lire les règles d’or pour construire une routine efficace et adaptée :

• Prévenir plutôt que guérir : c’est le pilier n°1 du layering et de la relation à la beauté en Corée. On commence à prendre soin de sa peau avant que les dégâts surviennent, car on part du principe qu’un dommage est plus difficilement réversible une fois installé. En résumé, si vous pensez ne pas avoir besoin de contour de l’oeil à 25 ans, détrompez-vous ! C’est maintenant que l’on entretient sa peau pour ne pas à avoir à s’en soucier plus tard.

• On teste petit à petit : Ne vous laissez pas décourager par une mauvaise réaction, le bon produit vous attend forcément quelque part ;) L’une des règles d’or, c’est d’introduire petit à petit ses soins dans sa routine. Si vous infligez 10 nouveaux produits à la peau d’un seul coup, elle risque d’être perturbée et de se défendre en produisant des imperfections. Le problème, c’est qu’en utilisant plusieurs nouveautés d’un coup, vous ne pourrez pas désigner le coupable en cas d’intolérance.

A titre indicatif, la peau met 21 jours à se renouveler, prenez donc le temps de tester un nouveau produit à fond avant de décréter qu’il n’est pas assez efficace (bien entendu, si vous faites une réaction allergique, stoppez immédiatement).

• Chaque étape a un sens
: pratiquer le layering, c’est avant tout comprendre sa philosophie. Faire les choses dans le bon ordre est important, car chaque étape prépare la peau à recevoir la suivante, qui ne peut agir efficacement qu’à l’aide de la précédente. Vous me suivez ? ^^ On pensera à toujours utiliser les produits du plus fluide au plus riche.

• Il n’existe aucune routine universelle ou « miracle » : la nature est parfois cruelle, mais ce qui fonctionnera sur moi ou sur votre voisine ne fonctionnera pas forcément sur vous. Chaque peau est unique en son genre et possède son propre seuil de tolérance !

• La patience est de rigueur
: cette règle d’or découle du point précédent : en 5 ans, j’ai expérimenté des dizaines de produits avant de trouver les routines qui me convenaient. D’ailleurs, à chaque saison ou « moment de vie » sa routine : un produit qui vous a convenu aujourd’hui ne vous conviendra peut-être plus dans 6 mois. C’est tout à fait normal !

La peau évolue à votre rythme : conditions climatiques, hygiène de vie, traitement médicaux et hormones influent largement sur son état du moment. A vous d’adapter votre routine à tous ces changements ;)

Vous êtes encore là ? Félicitations, on peut passer au vif du sujet : les fameuses étapes de soins à pratiquer matin et soir !

Les étapes du layering 

1. Le démaquillage (même quand vous n’êtes pas maquillée)

meilleures-huiles-demaquillantes-coreennes-et-baumes

Recipe – Banila Co – Whamisa – Primera – Innisfree

C’est l’étape la plus importante du layering. On démaquille sa peau à l’aide d’un corps très gras (huile ou crème / baume de massage). Pourquoi du gras pour nettoyer, me direz-vous… ? Eh bien, sachez qu’il n’y a rien de mieux pour enlever la saleté, même si ça paraît fou !

Personnellement, je n’utilise pas de lait démaquillant ni d’eau micellaire car ce n’est pas assez gras pour bien décoller les impuretés. Je n’effectue pas de distingo démaquillant yeux / visage, l’huile démaquillante enlève toute sorte de maquillage et n’irrite pas les yeux.

Pour cette étape, PAS DE COTON ni de lingettes démaquillantes non plus ! On frotte avec ses petits doigts de fée et on en profite pour masser sa peau. Ce geste, en plus d’être agréable, active la circulation sanguine et tonifie.

Au fait, pourquoi ai-je noté qu’il faut se démaquiller même quand vous n’êtes pas maquillée ? Parce que simplement, la peau accroche tout de même plein de saletés (pollution, sueur, peaux mortes…) et qu’un corps gras aide à bien les éliminer !

Quand utiliser une huile démaquillante : le soir sur peau sèche
• Ma meilleure huile démaquillante ? L’huile Re:cipe !

2. Le nettoyage

meilleurs-nettoyants-visage-coreens

Su:m37° – COSRX – Mamonde – Whamisa – Dr Oracle – Too Cool For School


Seconde étape du processus de double-nettoyage, le nettoyage sert à retirer le corps gras suite au démaquillage à l’huile. Après avoir rincé l’huile démaquillante à l’eau, on applique un nettoyant, qu’il soit sous forme de gel, crème ou de stick solide.

En Corée, il est relativement courant d’utiliser un nettoyant sous forme de poudre enzymatique : ces nettoyants exfoliants révèlent une peau plus éclatante en enlevant les cellules mortes. Ces nettoyants étant plutôt corsés, ils s’utilisent 2 à 3 fois par semaine et non tous les jours.

Attention à utiliser un produit non agressif, au Ph plutôt neutre voire légèrement acide (inférieur à 5). Plus la peau est sensible et sèche, plus elle appréciera les nettoyants au Ph bas.

Bon à savoir : Pour démultiplier l’effet nettoyant sans agresser la peau, on peut tout à fait s’aider d’une brosse nettoyante (comme la brosse Coc Peach) ou d’une éponge Konjac.

Quand utiliser un nettoyant : matin et soir
• Mon meilleur nettoyant coréen ? Le savon Su:M37° Miracle Rose Cleansing Stick !

3. Le toner

meilleurs-toniques-visage-coreens-hydratants-exfoliants-anti-imperfections

Whamisa – COSRX – Etude House – Mizon – Su:m37° – Hanyul

En France, le toner est souvent perçu comme un produit astringent et pour cause : il contient souvent énormément d’alcool et est donc très asséchant. En Corée, le toner est plutôt perçu comme une étape éliminant les dernières impuretés, préparant la peau à l’hydratation et l’aidant à absorber les soins d’après. 

Très souvent, j’entends la réflexion suivante « mon soin ne marche pas, je ne constate pas d’effet, ma peau tiraille même après le soin, etc. ». Quand je demande à ces personnes ce qu’elles font après avoir nettoyé leur visage, elles me disent appliquer directement leur crème, voire rien du tout. Évidemment, elles ne se doutent pas qu’une belle couche de calcaire s’est discrètement glissée sur la peau lors du rinçage du nettoyant. Il est donc normal que le soin ne puisse faire son job correctement. 

De même, il n’est pas rare d’utiliser un nettoyant avec un pH trop élevé (supérieur à 7-8) qui fragilise la peau en abîmant le film hydro-lipidique qui la protège naturellement. On remarque que le nettoyant est trop agressif quand la peau tiraille après le nettoyage.

Pour exterminer le calcaire et/ou rééquilibrer le ph de la peau après un nettoyant trop agressif, un geste simple : appliquer un toner (sans alcool de préférence) à tapoter avec la paume des mains. Cela peut être un toner liquide, gélifié, un hydrolat de fleur, ou une brume hydratante en spray (hydrating mist).

Bien que la majorité des toners soient hydratants, certains toners peut également revêtir une autre fonction : celle de l’exfoliation. Contrairement aux idées reçues, l’exfoliation peut être quotidienne, notamment grâce aux toners acides à base de AHA/BHA qui procurent un peeling doux. Dans ce cas, il est conseillé de laisser poser le toner exfoliant quelques minutes avant d’utiliser un second toner, hydratant cette fois.

Bon à savoir : alors qu’en France, nous parlons assez couramment de « lotion », les coréennes utilisent le terme « toner », mais également « skin softener », « skin balancer », « skin booster », « skin refiner »… En Corée, la lotion désigne plutôt l’émulsion hydratante à placer avant la crème(geste optionnel) ou en remplacement de la crème.

Quand utiliser le toner : matin et soir
• Mon meilleur toner hydratant coréen ? La lotion gélifiée Whamisa Deep Rich !

4. Sérum / Essence / Ampoule

meilleurs-serums-ampoules-essences-coreens-hydratants-exfoliants-anti-imperfections

Mizon – Scinic – Blithe – Klairs – Primary Raw

Le toner ayant préparé la peau à recevoir les soins, il est d’usage de poursuivre avec un soin très concentré en actifs. Pour cela, le sérum, l’essence ou l’ampoule sont les meilleurs alliés avant de passer à la crème.

Voici, par ordre de concentration en actifs, les définitions de ces différents soins :

• L’essence : un soin généralement très fluide (presque comme de l’eau) et qui peut contenir des actifs ciblant les signes de l’âge, l’hyper-pigmentation ou le côté terne du teint.
• Le sérum : l’essence et le sérum se ressemblent énormément, tant sur le plan de la texture que de leurs objectifs beauté. Le sérum est cependant généralement plus concentré en actifs que l’essence.
• L’ampoule : l’ampoule est un soin encore plus concentré que le sérum, mais il arrive que là encore, les deux termes soient très proches. L’ampoule s’utilise plutôt en cure lorsque la peau en ressent le besoin.

Bon à savoir : ces 3 produits se ressemblent mais s’assemblent à votre guise : vous pouvez tout à fait utiliser l’un des trois ou les 3 à la fois, afin d’élargir le spectre d’actions selon la composition de chacun.

Quand utiliser un sérum/une essence/une ampoule : matin et soir
• Mon sérum hydratant du moment ? Le sérum à l’acide hyaluronique de Cosrx

En option : l’émulsion

L’émulsion, ou encore appelée lotion est un soin hydratant formulé à base d’eau et ainsi non gras. Elle convient particulièrement aux peaux mixtes à grasses, en remplacement de la crème de jour ou de nuit.

Quand utiliser une émulsion : matin et soir
Exemple d’émulsion : Etude House: Collagen Moistfull Emulsion

En option : les huiles de soin (face oils)

Encore une option que l’on peut insérer ici :) Les huiles de soin sont sans doute une des étapes les plus méconnues du layering et les plus mal appréhendées.

En effet, en Occident nous avons tendance à fuir tout ce qui contient le mot « huile ». Et pourtant, les huiles ont de précieux atouts. En Corée, les marques proposent des mélanges d’huiles végétales et d’actifs qui aident la peau à assimiler les soins, tout en l’assouplissant.

Bon à savoir : une face oil peut convenir à toutes les peaux, y compris les peaux mixtes et grasses. Il suffit de bien la choisir ;) Elle peut compléter ou remplacer le sérum tout comme l’émulsion.

Quand utiliser une beauty oil : de préférence le soir
Exemple de beauty oil : Banila Co Miss Flower & Mr Honey Essence Oil

5. La crème

meilleures-cremes-sleeping-mask-coreensSi en France, nous ne jurons que par l’étape de la crème, il n’en est pas de même en Asie. Souvent perçues comme occlusives, trop riches ou pas assez dosées en actifs, les crèmes jouent surtout un rôle de protection final après les nombreuses étapes du layering.

En Corée, il n’est pas rare de sauter cette étape et de privilégier une émulsion plus légère, en particulier pour les peaux mixtes à grasses. Une autre alternative est d’utiliser un gel hydratant ou un gel végétal à la place de la crème.

Cependant, les peaux sèches et matures apprécieront le côté « confort » d’une crème hydratante ou nourrissante.

Bon à savoir : vous pouvez également alterner la crème de nuit une à deux fois par semaine avec un sleeping mask.

Quand utiliser une crème visage : la crème s’applique de jour comme de nuit. Je recommande d’appliquer une crème plus riche le soir, car c’est la nuit que la peau se régénère.
Exemple de crème visage : la mythique crème Mizon Black Snail

6. Le contour des yeux

meilleurs-contour-des-yeux-coreens

Su:m37° – Whamisa – Mizon – Petitfée

Selon votre âge et l’état de votre peau, cette étape peut s’inclure ou non dans votre routine. Personnellement, j’ai 26 ans et j’utilise un contour des yeux, essentiellement pour diminuer mes ridules de déshydratation et prévenir les signes de l’âge.

En prévention, rien de tel que l’hydratation ! Vous pouvez cibler différents problèmes selon le contour des yeux choisi : cernes violettes, creusées, gonflées, ridules…

Bon à savoir : Le contour des yeux peut être un sérum ou une crème, mais il existe aussi des patchs en tissu ou hydrogel à placer sous les yeux pour un coup de boost !

Quand utiliser un contour des yeux : matin et soir
Exemple de contour des yeux : Whamisa Organic Flowers Eye Essence

7. La protection solaire

Complémentaire à la crème de jour (ou à votre émulsion / gel hydratant), la protection solaire est indispensable toute l’année et pas uniquement l’été ! On l’oublie souvent, mais le soleil est le principal ennemi de la peau : bien que sa teneur en vitamine D soit essentielle pour le corps, le soleil est responsable des tâches brunes, rides, autrement dit du vieillissement cutané.  

Bon à savoir : si la superposition de crème de jour + crème solaire vous semble trop riche, optez pour une brume hydratante anti-UV à la place ou choisissez un produit de teint contenant des filtres solaires, comme une BB crème ou une Cushion Cream :)

Quand utiliser une crème solaire : le matin
Ma crème solaire favorite : Acwell Sensitive Solution Sun Control Cream SPF50 PA+++

8. Le baume à lèvres

Le matin comme le soir, j’applique un baume à lèvres naturel et bio. Le matin, je vous conseille au baume anti-UV pour protéger vos lèvres au maximum.

Mes meilleurs baumes à lèvres naturels sont ici :)

Bon à savoir : pour il existe également des sleeping masks spécial lèvres à appliquer de nuit et à rincer le matin.

Quand utiliser un soin des lèvres : matin et soir
Mon soin des lèvres favori : le masque de nuit Laneige Lip Sleeping Mask

 

Voilà, vous savez tout des étapes incontournables du layering qui donne un beau minois ! N’hésitez pas à consulter les articles  détaillant mes routines pour en savoir plus :)

37 Billets doux

  • Marnia dit :

    hello Laura poupée de porcelaine :) Je me lance dans le layering, j’ai une peau mixte mais je fais de l’acné hormonal, je suis sous diane 35 que j’essaie de diminuer, j’ai fait plein de tentative d’arrêt en vain… mon soucis est que quand j’ai un bouton (pas beaucoup) ils sont gros : pustules beurk, et mettent longtemps à fondre, et me laisse une grosse grosse marque inflammatoire rouge… j’utilise depuis longtemps neostrata 15% et la vit A : locacid, mais je vais faire une commande pour les produits OTS, voir UNT et j’ai envie de tenter Mizon : les escargots :)

    j’ai une question pour le serum et la crème : attends tu avant de mettre la crème après le serum ? et la lotion ? j’utilise en ce moment les lotions AZ et je suis obligée de prendre un coton car elles n’ont pas de pschit les 100ml… pour l’huile je vais aussi en commander une une car les huile vegetale AZ j’ai jamais de chance elles pourissent à grande vitesse même au frigo !

    • Soizic dit :

      Bonjour,

      Je ne sais pas si tu me répondera vu que ton post date mais je tente ^^

      L’article est très intéressant et utile je pense adopter cette routine mais j’ai qq questions :

      Peut on utiliser une huile type huile de jojoba pour le démaquillage ou faut il absolument une huile démaquillante ?

      Et connais tu un bon contour des yeux pour les cernes violettes ?

      Merci d’avance

      • Je me permets de répondre à mon tour :D
        Tu peux tout à fait utiliser une huile végétale comme le jojoba en tant qu’huile démaquillante, mais elle est assez épaisse quand même donc à voir si ça te convient. De plus, ça ne s’émulsionne pas, donc insiste bien sur le nettoyage qui suit.

        En contour des yeux, je te conseille le Whamisa dont je viens de parler qui agit sur les cernes foncés :)

  • Loredana dit :

    Je crois que tu m’as convaincue…

  • MamzelDree dit :

    Super intéressant ton article, merci pour tous ces détails ! :)
    Ca me donne envie de tester tout ça…

  • sabrina dit :

    Salut! !! De retour de la coree du sud. Merci pour ton aide :)
    Je veux y retourner. ..je m’ennuie deja.

    J’aurais du m’informer sur le sujet avant. J’ai quand-meme acheter beaucoup de produits au royaux du cosmetique.

    Je suis perdu un peu dans tout ca, meme si ton article est super. Je ne sais pas quel marque de produits acheter pour mon type de peau. Comment as-tu fais?

    J’aimerai utiliser des produits coreen Mais la langue c’est difficile de savoir ce qu’il font. J’ai 2 produits nettoyant. Je ne sais pas s’il sont bon pour ma peau

    Je ne sais pas si tu peux m’aider

    Bonne journée

  • Alexandrine dit :

    Hello Laura,
    Ton blog est super intéressant et je meurs d’envie de passer une commande de cosmétiques coréens ; j’attends juste d’avoir un peu plus d’argent.
    Je suis allée en Corée cet été, et j’ai eu l’occasion d’acheter beaucoup de cosmétiques coréens, lotion, essence, crème etc. Cependant, je ne les ai pas forcément choisi en fonction de mon type de peau et de mes attentes, en plus mon layering n’est pas très complet puisqu’il me manque quelques étapes.
    Comme j’arrive presque au bout de mes flacons, j’aimerais savoir si tu proposes une sorte d’aide pour les personnes comme moi qui ne savent absolument pas vers quels produits se tourner.. Et oui, je suis une âme en peine, j’ai besoin qu’on me guide un peu. Pour tout te dire, je ne sais même pas vraiment quel est mon type de peau..
    Ce serait vraiment vraiment chouette que tu m’aides. Et encore merci de me faire rêver à chaque post sur ton blog !

    Une fervente lectrice.

    • Coucou Alexandrine,

      Merci pour ton adorable commentaire, ça me fait plaisir :)
      En effet, je t’aiderai volontiers, il faudra juste que tu me dises quels produits tu as achetés et ceux que tu utilisais habituellement afin que je voie comment je peux te guider ^^ Pour commencer, il faut que tu regardes quel est ton type de peau. Essaie l’astuce du mouchoir :

      1. Nettoie ton visage avec ton nettoyant habituel, puis patiente une heure sans mettre de produit dessus. Au bout d’une heure, passe un mouchoir en papier ta peau, en particulier sur la zone T.
      2. En fonction du résultat, tu pourras deviner assez facilement quel est ton type de peau :
      – si rien ne se passe (aucun tiraillement, passage du mouchoir plutôt doux sur la peau, pas d’imperfection majeure) : ta peau est normale
      – si le passage du mouchoir tiraille la peau et/ou emporte des petites peaux mortes / plaques sèches : ta peau est sèche. Si ta peau tiraille, marque des ridules sur le front et autour des yeux mais qu’au passage du mouchoir, tu n’as pas de petites peaux qui s’enlèvent, il se peut aussi que ta peau soit déshydratée (manque d’eau) et non pas sèche (manque d’huile)
      – si le mouchoir a essuyé de l’excès de sébum et que ta peau brille sur l’ensemble du visage, elle est grasse (normalement, la présence de pores dilatés et/ou points noirs peuvent te mettre sur la voie).
      – si le mouchoir a essuyé du gras sur la zone T ou si elle brille mais que ta peau se sent normale sur les joues et le front, ta peau est mixte.

      N’hésite pas à m’envoyer un mail à contact(at)beaute-porcelaine.com pour en discuter :)
      Bisous et bon courage, Laura

  • Aïssa dit :

    Bonjour,
    Cela fait quasiment un mois que je découvre ton blog et c’est un réel plaisir de lire tes articles. J’adore comment décortique chaque produit et j’aime beaucoup ta façon d’écrire.
    Je ne connaissais pas du tout la technique du layering japonais et grace à toi je vais me lancer.
    J’ai la peau noire, très sensible et hyper réactive à tendance acneïque. Aussi drôle que ça puisse être ma peau notamment du visage n’apprécie pas le soleil et la chaleur. Quand je retourne chez moi au Senegal je reviens avec plein de petits boutons et ma peau devient hypergrasse et je sais pas comment mais je réussis à me choper des coups de soleil. En Hiver ma peau à tendance à devenir sèche (elle tiraille quand je met pas de Créme) mais brille au niveau du front au bout de quelques heures.
    J’ai donc décidé de tester ta petite routine. Je me suis acheter le savon en stick à la rose ainsi que l’huile démaquillante Récipe. Je vais également prendre le toner whamisa deep rich et le sérum de cosrx.
    Par contre je sais pas quelle Créme je devrait choisir pour bien hydrater mon visage. Je sens qu’actuellement il a besoin d’hydratation plus que jamais.
    Désolé pour ce long message mais j’ai envie de te poser la question depuis un mois !!!
    Merci pour ta réponse.

  • Coucou ma belle, tu sais que grace à toi, je commence à plonger dans le monde merveilleux des cosmétiques asiatiques et c’est avec bonheur que j’ai découvert cet article ci. Il n’y a pas à dire, ton blog est une mine d’or d’un point de vue informatif. Merci, merci, merci. Plein de bisous !

  • ak dit :

    Bonjour,
    Ton article sur le layering est très intéressant et complet, merci.
    J’utilise la technique du layering depuis plus d’un mois et ma peau me remercie déjà !
    Je me démaquille à l’huile d’avocat, puis j’émulsionne avec de l’eau et j’enlève le tout avec une lingette lavable. A ce stade, j’ai toujours envie de zapper l’étape du nettoyage au savon car ma peau est toute douce, pas grasse mais veloutée et rebondie. Puis-je le faire ?
    Ensuite j’applique une pulvérisation d’eau florale de rose puis de l’aloe vera pour l’hydratation (et qui me sert aussi comme contour des yeux pour son effet tenseur). Je termine par un peu d’huile d’argan pour les rides. C’est tout, je ne mets pas de crème non plus, qu’en penses-tu ?
    Merci pour tes précieux conseils, à bientôt

  • Pocky dit :

    Bonjour,
    Je voulais juste vous remercier pour le super article au sujet du « layering » japonais. J’avais acheté quelques produits de beauté coréens sans trop savoir dans quel ordre les utiliser donc je trouve cela très pratique!
    Bonne continuation!!

  • linda dit :

    Bonjour,
    Après une visite au Galerie Lafayette j’ai découvert le layering au stand Shishedo. Et depuis que j’applique cette routine je vois ma peau se transformer. Elle était déshydratée, avec beaucoup d’acné et très sensible. Avec tous ces problèmes j’evitais au maximum les cremes riches et les huiles par peur d’aggraver les choses mais j’avais tout faux!
    Cela ne fais que 4 jours que j’ai commencé et vraiment j’ai beaucoup d’espoir.
    Merci pour ton super article j’y ai trouvée beaucoup de réponses.

  • Nilomy dit :

    Bonjour, je suis tombée tout à fait par hasard sur ton blog en achetant des produits Etude House (que je connais déjà, car étant moi-même asiatique et très fan de la Corée en général, impossible de passer outre les pubs de cosmétiques coréennes)

    Le premier article que j’ai lu est celui qui explique que les produits asiatique ne sont pas ce que l’on croit, tu n’imagines pas ma joie. Je me suis dit « enfin une européenne sensée, qui prend la peine de se renseigner et qui nous enfonce pas plus sans arguments » car ton article est formidable!

    Et puis je suis tombée sur celui-ci et franchement… tu m’as vraiment donnée envie! J’ai 23 ans et je n’ai pas eu la chance d’avoir des soeurs ou une mère qui prennent soins d’elles. Pire ma mère achetait pour ses soins, mais jamais pour nous et ne voulait même pas qu’on prenne soin de nos corps (allez savoir pourquoi… mais je ne suis pas là pour blâmer ma maman, bien évidemment)

    Alors je n’ai jamais pris soins de mon visage, des produits achetés ici et là, du maquillage pris sur le tas car c’était joli, ça n’empêche que ma peau, même si elle ne présente pas beaucoup d’imperfections (d’après l’esthéticienne) n’est absolument pas entretenue et je ne veux pas attendre un désastre pour m’y mettre.

    Je ne comprends pas toujours ce que veulent dire tous les mots qu’on lit ou entend dans le langage cosmétique, mais en somme, je vois « plus ou moins » quand même.

    Voilà où j’en arrive, j’aimerais vraiment faire du layering de façon complet et quotidiennement, je ne veux plus acheter de produits sur le tas et me vider les poches dans des choses inutiles.

    Que me conseilles-tu de faire pour commencer à prendre soin de ma peau en prenant en compte que je n’ai jamais eu l’opportunité de le faire à part maintenant?

    J’espère que mon message ne te dérange pas et que j’aurai des réponses, car au plus vite je prendrai soin de moi, au plus vite je me sentirai bien :) (en plus mon homme veut trop que je me fasse enfin plaisir, autant débourser convenablement)

    Bisou et peut-être à la prochaine ^_^

  • Orange dit :

    Bonsoir,

    ayant déjà souvent entendu parler du layering, j’ai longtemps hésité à me lancer moi-aussi.. Puis j’ai lu ton article hyper complet, mais j’ai tout de même beaucoup de mal à me retrouver dans ce vaste univers que représentent pour moi les produits cosmétiques. C’est pourquoi j’aurais aimé savoir si tu pouvais peut-être m’aider à sélectionner des produits pour une éventuelle routine.

    En espérant une réponse, je te remercie encore de cet article structuré et explicatif.

  • Lolinette dit :

    Bonjour,

    Je suis tombée sur ton merveilleux blog il y a quelques jours et c’est une véritable pépite ! Je suis totalement accro et je fais plein de recherches de mon côté depuis. Et j’aime tellement ça !!! >.<
    J'ai juste une petite question à propos du layering (oui j'ai bien lu les différents articles, ne t'en fais pas) : Tu as merveilleusement bien expliqué la différence entre le toner et la lotion, mais du coup si j'achète une lotion (tonifiante ou pas) qui provient d'Occident, dois-je l'utiliser en toner ou en lotion ? Car en effet beaucoup de Françaises parlent du layering mais je n'ai vu qu'ici la distinction entre le toner et la lotion. Et en plus de cela on l'appelle lotion mais l'utilise comme un toner, censé nettoyer les impuretés dans l'eau et préparer la peau à recevoir le sérum.
    Je suis donc totalement perdue. Comment dois-je utiliser la lotion occidentale ? Comme toner ou comme lotion ? Et si j'achète un toner coréen, ma lotion occidentale vaudra-t-elle comme simple lotion après le sérum ou aura-t-elle les effets du toner ? Et devrais-je donc changer de lotion, pour en trouver une plus adaptée ?

    Merci pour le temps que tu prends à écrire de délicieux articles. Tu as gagné avec moi une nouvelle et fervente lectrice. Et pardonne moi si tu as déjà expliqué tout cela et que je suis passée à côté :s . En attendant ta réponse, très cordialement, Lola.

    • Bonjour Lola,
      Merci d’être arrivée jusqu’ici, sois la bienvenue ! je suis touchée que mes articles t’aient plu :)

      Pour répondre à ta question : lotion occidentale = toner. Elle s’utilise donc après le nettoyage. En France, les variations de vocabulaire que sont tonique, lotion ou lotion tonique sont plutôt des histoires de marketing et de comm’… Ce sont les mêmes produits.

      Appliquée à l’aide d’un coton ou en tapotant avec les mains, la lotion occidentale (= toner donc) va retirer les dernières impuretés, rééquilibrer le pH de la peau et la préparer à recevoir les autres soins. Si tu achètes un toner coréen en plus, il aura la même fonction que son homologue occidental, bien qu’à mon avis, sa composition sera nettement meilleure. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de superposer une lotion tonique française liquide puis d’enchaîner avec un toner coréen plus épais, voire gélifié. Un seul suffit et à choisir, je te recommande donc un toner coréen ;)
      Ta routine sera donc comme suit : Nettoyant > Toner (FR ou coréen) > Sérum > Crème ou gel ou lotion coréenne.

      J’espère que la précision t’a aidée :) N’hésite pas si tu as la moindre question. A bientôt, j’espère !
      Laura

  • Victorine dit :

    Ton article est très intéressant, j’ai entendu parler du layering mais je ne me suis jamais penchée sur la question. Je suis le genre de filles qui a la flemme de se maquiller, à mon grand malheur, il faut vraiment que je me trouve une routine, surtout que j’ai une peau plutôt sèche… Bon, allez ton article m’a donné envie d’essayer ! Reste plus qu’à trouver des produits pas trop chers :)

    • Merci Victorine !

      Si tu as quelques problèmes de peau comme la peau sèche, le layering devrait t’aider :) Au début, cela peut paraître déroutant mais c’est une habitude à prendre… Et dont on a du mal à se détacher ensuite ! Se démaquiller et prendre soin de soi devient un vrai plaisir, et je trouve personnellement que c’est beaucoup moins contraignant que de se maquiller. Le soin relaxe beaucoup plus, surtout avec les techniques d’applications asiatiques (massage, tapotage…).

      J’espère que tu trouveras ton bonheur pour te concocter un layering à petits prix : si tu as besoin d’aide, n’hésite pas !

      Bises, Laura

  • Stéphanie dit :

    Bonjour Laura,
    En pleine découverte du layering, je suis tombée sur vos articles. Bravo : je suis plutôt ignorante en cosmétique/beauté, mais tout est très clair et bien expliqué ! Quand on recherche des conseils, c’est agréable de ne pas être prise pour un saucisson :)

    Je songe à me lancer (quand j’aurais identifié les bons produits potentiels pour moi dans toute cette jungle !), et j’ai une grande question de débutante anxieuse. Comme vous le rappelez, la peau a besoin de temps pour s’adapter à un nouveau produit ou même nouvelle habitude (ou protester !) ; serait-il plus judicieux de commencer le layering une « layer » à la fois, en espaçant l’introduction de nouveaux produits de 3-4 semaines ?

    Merci encore pour votre blog si agréable !

    Cordialement,
    Stéphanie

    • Bonjour Stéphanie,

      Désolée de mon retard, je rentre tout juste de vacances sans internet ! Merci d’apprécier mon article, ça me touche vraiment beaucoup :) Je crois l’avoir noté mais je l’ajouterai s’il s’agit d’un oubli : je préconise vraiment d’incorporer les produits dans une routine un à un, de sorte à ne pas trop bousculer la peau. L’autre avantage de cette méthode, c’est de pouvoir identifier plus facilement le coupable en cas d’allergie ou de mauvais feeling avec un nouveau produit. Espacer les nouveautés de 3 à 4 semaines est peu être un peu large pour les pressées, 2 à 3 semaines est déjà une bonne moyenne selon moi.

      Vous me direz ce que cela aura donné une fois les premiers essais en route ? :) A bientôt, Laura

  • Axelle dit :

    Bonjour
    je viens de découvrir ton blog et je l’aime déjà ! Tu fais du très bon travail : tes textes sont très structurés avec une légère pointe d’humour qu’on apprécie toujours et beaucoup d’informations très utiles.
    Voir tout ces produits asiatiques si performant m’attire énormément.. J’aimerai bien me mettre au Layering, mais je n’ai que 16 ans et j’ai peur que mettre autant de produits ( même de très bons produits ) sur ma peau soit un peu tôt même si ce n’est que pour la prévention.
    Actuellement je n’utilise que très peu de produit ( une crème hydratante pour ma peau sèche 2 fois par semaines et des fois un masque, peut-être tout les mois >.<. Alors j'aimerai ton avis par rapport à ça..
    Je me suis posé la question de ne pas me mettre tout de suite au layering, commencer les premieres années par une simple routine ( asiatique bien entendu ! ).

    Mercii, et continue comme ça !

  • Yanessa dit :

    Bonjour Beauté de Porcelaine! :)

    Je suis une novice absolue en matière de make up et layering, j’aimerai tenter, je n’y connais archi rien :/
    Le côté plus safe et bio des cosmétiques asiatiques m’attirent pas mal, mais je ne sais pas trop vers quels produits m’orienter…
    J’ai une peau mixte, acnéique, les cernes assez marquées et le teint assez terne : selon toi, qu’est ce qui serait l’idéal? :/
    Merci d’avance!

    Et ton blog est de loin le meilleur que j’ai pu trouver pour les renseignements sur la cosmétique asiatique! Il est super complet, super précis et compréhensible, c’est vraiment génial de pouvoir consulter des articles aussi précis et bien rédigés que les tiens ^^
    Merci beaucoup du temps que tu consacres à ce blog :D Continue!

  • Cindy dit :

    Bonsoir Bonsoir,
    Ayant une peau mixte à tendance grasse j’ai vraiment envie de me mettre à la chouchouter.
    Je suis entrain de lire cette article donc je vais noter mes question au fur et à mesure (et peut-être en enlever par la suite si je vois que des personnes ont déjà demandé XD) :

    – 1. Le démaquillage : Tu dis que tu n’utilise pas d’eau micellaire, mais est-il gênant dans utilisé quand même ou pas ? Sinon le démaquillant que j’utilisant en temps normal fait-il l’affaire ? (Gemey Maybelline
    Cils Demasq, démaquillant yeux 2 en 1). Et donc du coup on fais aussi cette étape le matin lorsqu’on se prépare ?
    J’ai bien envie de tester l’huile de rose dont tu parle mais au vu du prix j’ai peur que ça soit une perte si ma peau en le supporte pas :-/

    Je dois avouer qu’avec toute les étapes et tout les produits qui existe je suis complètement perdu et désorienté.
    est-ce que ce produit : The Chok Chok Green Tea Watery Cream de Tony Moly correspond au produit que tu décris dans l’étape 5 : La crème ?
    Et du coup à quel étape correspondrais ce produit : Tonymoly Pure Eco Bamboo Cool Water Soothing Gel
    (Gel apaisant visage & corps)

    C’est tout pour le moment. En attendant ta réponse je m’en vais lire tes autres articles ;-)

  • Sahara dit :

    Bonjour Beauté de Porcelaine,
    j’aime beaucoup votre site :) vraiment intéressant , j’ai une question concernant l’étape de la protection solaire du layering, je vis dans un pays ou la température est ente 36° et 41° toute l’année! et j’ai la peau extrêmement sensible au soleil , mais je n’arrive pas a savoir comment faire pour protéger mon visage , car le corps ça va je met la crème solaire toute les deux heures, mais comment je pourrai faire pour le visage alors parce que une fois maquillée je ne peux plus mettre la protection solaire toute les deux heures comme indiqué pour toutes les formes de cette dernière , merci beaucoup , j’attends ta réponse avec impatience <3

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *