Cosmétiques asiatiques : ce n’est pas ce que vous croyez

cosmetiques-asiatiques-prejuges-cliches-avis

Les cosmétiques asiatiques, c’est LE sujet beauté du moment !

On en parle, ils fascinent, on les aime ou on les déteste, ou tout simplement on souhaite en savoir plus… Je sais que vous êtes nombreuses à vous poser mille et unes questions sur les cosmétiques coréens ou encore japonais, alors aujourd’hui, je vous propose de tenter de vous éclairer un peu plus sur le sujet.

Il y a longtemps que je souhaitais faire le point sur les cosmétiques asiatiques et venir, en l’occurrence, contre-carrer les clichés les plus répandus à leur égard.

Adepte du layering depuis 5 ans, j’ai comptabilisé bon nombre de remarques toutes plus loufoques les unes que les autres lorsque j’évoque ma routine de soins asiatiques.

Loin de moi l’idée de faire la morale, je souhaite juste de rendre justice à de jolis produits qui n’ont pas toujours la réputation qu’ils méritent, mais aussi et surtout à donner quelques précieux indicateurs à celles qui souhaitent s’initier aux cosmétiques asiatiques.

La différence entre les cosmétiques chinois, japonais et coréen

carte de la chine et le reste du monde
Pour commencer, je suis navrée de ce petit rappel de géographie, mais il est indispensable de rappeler que toute l’Asie ne se résume pas à la Chine :)

Donc, lorsque je reçois des commentaires ou que j’entends des remarques telles que « tes produits chinois », avec le ton condescendant qui va bien, comprenez que mon sang ne fait qu’un tour ! (un peu comme les gens qui confondent rouleaux de printemps et nem) 

Pour rentrer simplement dans le vif du sujet, les cosmétiques asiatiques peuvent très bien venir de : Chine, Japon, Corée du Sud, Taiwan, Hong Kong, Thailande, Vietnam, Laos… On retrouve très souvent des marques communes dans chacun de ces pays (Etude House, TonyMoly, Innisfree…), mais sachez que de plus en plus de petites marques commencent à se faire connaître. Je vous parlerai d’ailleurs prochainement de très belles découvertes cosmétiques vietnamiens et thaïlandais.

Made in China ? Contrefaçon ?
Mauvaise qualité ?

made-in-chinaDans la lignée du paragraphe précédent, produit asiatique ne veut pas forcément dire « Made in China ».

Et même si la mention « made in China » apparaît sur votre produit, ce cosmétique asiatique n’est pas forcément de la camelote ou de la contrefaçon

Je vous donne un exemple simple : les pinceaux Coringco. Coringco est une marque coréenne qui propose d’excellents pinceaux de maquillage vraiment pas chers… mais qu’elle produit en Chine. Pourtant, je trouve certains pinceaux bien meilleurs que ceux de chez MAC (ma revue sur les pinceaux est à retrouver ici).

pinceaux-coréens-coringco-avis

Quant à la brosse nettoyante Coringco, je peux déjà vous assurer qu’elle est bien plus agréable et efficace que d’autres brosses, comme la Toso par exemple. Pourtant, elle coûte bien moins cher que ses concurrentes.

Bref, quand on parle « made in Asia », on pense souvent « produits cheap » parce qu’en plus, de nombreux cosmétiques asiatiques sont bon marché et hyper girly, ce qui d’une certaine manière renforce une image un peu cheap (je ne suis pas de cet avis, mais c’est un avis général que j’ai pu remarquer).

Parallèlement à ces cosmétiques très abordables, il  existe aussi de nombreuses marques asiatiques haut de gamme et de luxe encore méconnues et pourtant énormément appréciées : Menard, O Hui, Sulwhasoo, History of Whoo… Autant de noms qui, chez nous, s’apparenteraient à Chanel, Estée Lauder, Lancôme… En mieux, bien sûr :p

menard-ohui-kose-whoo-marques-cosmetiques-asiatiques-luxe

Précision : il existe aussi des cosmétiques bio et naturels en Asie ;)

Venons-en au cas de la contrefaçon : fabriquer un cosmétique de contrebande coûte excessivement cher. Il n’y a donc à ce jour aucun intérêt à produire des contrefaçons de cosmétiques qui coûtent habituellement moins de 20€, non ? Du coup, je n’ai pas honte de dire que j’achète beaucoup de produits sur Ebay US auprès de distributeurs coréens en toute confiance.

Attention, je ne nie pas le fait que la contrefaçon existe, j’insiste juste sur le fait qu’elle concerne les produits très chers à la base et qu’elle n’est pas généralisée. Les marques bon marché comme Etude House ou Tony Moly sont, à mon avis, relativement à l’abri des copies.

 On ne sait pas ce qu’il y a dedans parce qu’on ne peut pas lire les idéogrammes

lire le japonais avec humour

Un peu d’humour, que diable !

Si la plupart des étiquettes sont rédigées en japonais, coréen ou chinois, il est tout à fait possible de savoir ce qu’il y a dedans, car de plus en plus de marques inscrivent la composition de leurs produits en anglais. Mieux encore, certaines marques comme Ünt, Etude House ou Innisfree possèdent à présent des sites web en français, avec une présence française ou anglophone sur les réseaux sociaux en prime !

De plus, certaines boutiques en lignes françaises de cosmétiques asiatiques s’efforcent de mettre les compositions détaillées sous chaque produit. Sans compter sur nous les blogueuses spécialistes des cosmétiques asiatiques, qui passons un temps fou à décortiquer les étiquettes rien que pour vous :)

Les ingrédients des cosmétiques asiatiques sont-ils aux normes ?

cosmetiques-coreens-collagene-de-porc

Je ne vais pas vous apprendre que la France n’est pas le seul pays du monde à avoir des lois, et que chaque pays du monde a ses propres règles et tolérances en matière de sanitaire, d’import-export, etc.

Je sais que les réticentes vont brandir le scandale du collagène humain en guise d’arguments à leurs craintes : sachez que cette affaire est un problème sanitaire « isolé » et à ce jour, il n’a pas été prouvé que de grandes marques réputées aient été touchées par ce trafic…

Généralement, les marques précisent si le collagène est d’origine marine ou animale (comme le collagène de porc). Si ce n’est pas précisé, libre à vous de demander des précisions avant d’acheter :) Par exemple, j’ai testé un contour des yeux au collagène de la marque coréenne Mizon : le collagène était d’origine marine et c’était clairement précisé.

Je sais que les ingrédients insolites présents dans les cosmétiques asiatiques (venin d’abeille, bave d’escargot, collagène de porc…) peuvent effrayer : mais comme partout, les produits cosmétiques d’Asie sont soumis à des règles de fabrication strictes et très contrôlées (si ce n’est plus que dans l’alimentaire).

Et puis, ces actifs venus de la nature sont bien meilleurs pour la santé que des dérivés pétrochimiques qui lissent la peau sans la traiter. D’autre part, nous avons aussi notre lot de compositions bizarroïdes en France : cochenilles pour pigmenter les rouges à lèvres, graisses animales dans les savons…

Niveau transparence dans les compositions, sachez que les règlementations internationales tendent vers une certaine homogénéisation afin que tout le monde s’y retrouve dans la jungle des étiquettes.

Quid  des organismes gouvernementaux de contrôle en Asie ?

cosmetics approved

 

Petit apparté pour vous expliquer rapidement comment le contrôle du marché des cosmétiques fonctionne, ça vous rassurera sans doute :)

Pour réguler la production de cosmétiques, chaque pays a sa propre structure gouvernementale (par exemple, en France nous avons l’ANSM, Agence Nationale de Sécurité et du Médicament).

L’Asie ne déroge pas à la règle de l’encadrement sanitaire : pour vous donner une idée si vous souhaitez faire des recherches approfondies, la Corée du Sud contrôle le marché des cosmétiques grâce à la Korean Food and Drug Administration (KFDA). Au Japon, il s’agit du Ministry of Health, Labour and Welfare.

La Chine et Hong Kong possèdent quant à eux la State Food and Drug Administration (SFDA), tandis que les Taiwanais ont une antenne spécifique qui est la TFDA. En Thaïlande, même topo : c’est la Food and Drug Administration (FDA) qui s’y colle.

Vous noterez qu’à chaque fois, l’organisme qui s’occupe du contrôle des cosmétiques est aussi en charge des contrôles portant sur l’alimentaire, ça ne plaisante pas ;)

Les contrôles sont stricts et portent notamment sur la formation du personnel, la qualité des locaux et équipements en veillant à ce qu’ils soient adaptés, avec une hygiène et une sécurité renforcées. Tout est passé au peigne fin : contrôles des ingrédients et matières premières, vérification minutieuse du conditionnement, des numéros de lots, contrôles qualité en laboratoire, traitement intelligent des déchets…

tracabilite-cosmetiques-asiatiques

La traçabilité est donc respectée : en cas de souci sur la chaîne de fabrication, même processus qu’en Europe : la marque, les fournisseurs ou l’usine rappellent dans les plus brefs délais leurs produits défectueux. C’est ce qui est déjà arrivé avec des produits Benton qui ont présenté un souci de conditionnement : la marque a rappelé les lotions « contaminées ».

Tous ces points (j’en oublie sûrement car je ne suis pas experte non plus) sont passés au crible avant qu’une marque puisse distribuer et exporter des cosmétiques.

Niveau conditionnement, il y a une question qui revient souvent : pourquoi certains produits d’une même marque ont des étiquettes différentes ?

composition-hadalabo-japonais-chinois

A gauche : japonais – A droite : chinois

Prenons le cas d’HadaLabo, qui est une marque Japonaise fabriquant une partie de ses produits en Chine, mais selon les cahiers des charges japonais. Ainsi, la production est exactement la même, mais les étiquettes changent d’un pays à un autre.

Vous risquez donc de vous retrouver avec tantôt une étiquette écrite en chinois, tantôt en japonais, mais le produit in fine sera le même.

Si on ne trouve pas beaucoup de cosmétiques asiatiques en France, c’est qu’il y a une raison ?

lobbying-cosmetiques-asiatiques-et-l-europe

Oui, je confirme, il y en a même trois : le lobbying, le marketing et l’administratif.

Je m’explique : avant de se lancer sur un quelconque marché, les marques effectuent bien entendu des études de marché complètes : clients potentiels, étude des habitudes de consommation, panier moyen…

Au regard de tous ces éléments, les marques asiatiques ont pour l’immense majorité (excepté peut être Tosowoong, Shiseido et Ménard) abandonné l’idée de s’implanter en France !

Et pour cause : dans notre pays, les clichés asiatiques ont la vie dure. En France, qui consommerait des produits totalement inconnus ? Une récente étude disait d’ailleurs que la majorité des françaises choisit ses cosmétiques grâce à la renommée de la marque. Pire, les consommatrices pensent que plus c’est cher, meilleur est le produit.

Et si vous êtes marketeux dans l’âme, vous devez le savoir : conquérir une clientèle coûte une fortune, tandis que s’installer sur un marché de niche aussi petit que celui des clientèles fidèles des cosmétiques asiatiques n’est absolument pas rentable !

Et de toutes manières, pourquoi se prendre autant le bourrichon pour s’implanter en Europe puisque le marché asiatique est bien assez faste ? Je rappelle que la Corée du Sud est le premier consommateur de cosmétiques au monde…  Quand au développement économique en plein boom de la Thaïlande et du Vietnam, il  ouvre aux marques coréennes et japonaises des portes incroyables qui font que non, la France et l’Europe ne sont pas (encore) des priorités absolues.

Parlons lobbying un instant : je pense réellement que les grands groupes comme l’Oréal, qui possède une immense majorité des marques cosmétiques en France, ne laisseraient pas de multiples marques à l’excellent rapport qualité-prix empiéter tranquillement sur leur (juteux et bien gardés) marché.

Quoi qu’il advienne, quelques marques réussissent leur implantation en France (comme Too Cool For School désormais disponible aux Galeries Lafayette), mais la lourdeur administrative et le coût conséquent de l’enregistrement de produits auprès des autorités sanitaires françaises peut être décourageant.

Les cosmétiques asiatiques font-ils des tests sur les animaux ?

coree-du-sud-tests-animaux-interdits-cosmetiques-asiatiques

La grande majorité des marques européennes ou américaines vendues en parfumerie effectuent encore malheureusement des tests sur les animaux. Pire encore, certaines prétendent que non, et effectivement le produit final n’est pas testé sur les animaux, mais les matières premières l’ont été. Le consommateur est donc bafoué.

C’est un peu le même débat que le made In France : il suffit que la dernière touche de peinture sur un produit ait été apposée en France pour qu’un produit d’importation bulgare ait le droit de s’appeler « made in france ».

Bref, actuellement il y a de tout sur le marché des cosmétiques asiatiques : sachez toutefois que les tests cosmétiques sur les animaux seront bientôt totalement interdits en Corée du Sud.

Voici à l’instant T quelques marques asiatiques « cruelty free » : Innisfree, Re:cipe, Skin Food, Etude House, Missha, Sulwhasoo, ÜNT Skincare, It’s Skin, Nature Republic, Laneige, Sidmool, Iope, Natural Origin, Klairs… La liste est longue, mais je peux chercher pour vous si vous le souhaitez :)

Les cosmétiques asiatiques blanchissent-ils la peau ?

whitening-depigmentant-vrai-ou-faux

Pas envie de vous dépigmenter la peau ? Ca tombe bien, moi  non plus !
Bref, très souvent, je remarque le raccourci suivant : « on en trouve pas de produits whitening en France car c’est dangereux et illégal de se faire blanchir la peau ».

Correction : les produits dépigmentants n’ont rien à voir avec les produits whitening, brightening ou lightening.

On ne trouve pas (hormis sur le marché noir) de produits dépigmentants en France : les produits composés d’hydroquinone et de monobenzone sont dangereux et interdits en Europe tout comme en Asie (hormis dans un cadre médical pour le traitement de patients atteints de vitiligo).

Apparté : à quoi servent les produits whitening, brightening et lightening et quelle différence entre eux  ?

Il y a beaucoup à dire dessus alors si ces questions vous intéressent, je vous invite à lire mon article explicatif sur ces notions :)

Mais alors, si les produits whitening et brightening ne sont pas dangereux, pourquoi ne sont-ils pas aux rayons de nos parfumeries ? Tout simplement parce qu’en France, l’éclat du teint ne fait pas partie des critères de beauté et n’a jamais été un argument de vente, on préfère orienter les clientes dès la vingtaine vers les produits anti-âge !

On en revient aux soucis marketing : demande peu importante = marché pas rentable = produits introuvables.

Les cosmétiques asiatiques sont-ils réservés aux peaux asiatiques ?

cosmetiques-asiatiques-peaux-noires-blanches-bronzees-metisses

Des soins asiatiques dédiés aux asiatiques : c’est un peu comme si les pâtes étaient réservées aux italiens.

Blacks, blancs, beurs, je connais des personnes de toutes origines ethniques qui utilisent des soins coréens ou japonais et qui, jusqu’à preuve du contraire, ne se sont pas encore transformées en rouleaux de printemps (oui j’ai un souci avec les spring rolls) !

Il n’y a qu’à regarder les blogs de Sasha ou Farah, deux jolies métisses à la peau parfaite qui sont accro aux cosmétiques asiatiques :)

Plus sérieusement, je ne vais pas faire un cours de bio, mais sachez que tous les êtres humains possèdent la même peau, composée d’un épiderme, d’un derme, de pores, de vaisseaux sanguins… Il n’y a que la pigmentation de la peau qui change entre les caucasiens, les méditerranéens et les asiatiques.

Croyez-moi, la légende qui laisse penser que « les peaux asiatiques seraient plus épaisses que les nôtres, de ce fait leurs cosmétiques sont fortement dosés pour mieux agir sur elles » est surréaliste.

Le layering abîme-t-il la peau et coûte-t-il cher ?

beauté asiatique masque layering

Parenthèse layering, car lui aussi s’en prend souvent plein la poire :) Un layering (ou mille-feuille) bien pensé et adapté n’apportera que du bénéfice à votre peau, croyez-moi !

J’ai une peau incroyablement sensible et pourtant ma routine en 7 étapes me convient à merveille, mais j’ai mis un temps fou à trouver ce qui allait me convenir, faute de conseils à l’époque. Aujourd’hui, ma peau revit et remercie les personnes qui m’ont fait découvrir ce rituel merveilleux.

Côté prix : libre à vous de choisir ! Une routine layering n’est pas forcément composée exclusivement de produits asiatiques ni même de produits chers : pour preuve, je pratique un layering mix entre produits bio du Sud et asiatiques, de marques à la fois chères et d’autres très bon marché.

Si vous voulez en savoir plus sur la technique du layering japonais, rendez-vous ici.

En résumé : les cosmétiques asiatiques, c’est (presque) automatique !

huile-démaquillante-recipe-à-la-rose-avis

Vous le voyez, il n’y a aucune raison de craindre les cosmétiques asiatiques ! Au contraire, ils ont tout pour eux, il suffit de s’y intéresser un peu pour découvrir leur vraie valeur. Je pense qu’aujourd’hui, ces produits de beauté ont un bel avenir devant eux et sauront s’imposer à l’international, tant il existe des produits pour tous les besoins et toutes les bourses.

Depuis quelques années, j’ai trouvé dans les cosmétiques asiatiques ce qu’il me manquait depuis toujours : des produits et des méthodes de soin adaptés à ma peau, de l’innovation réelle, des concentrés d’actifs extraordinairement efficaces, des prix pour tous les budgets, mais avec toujours une incroyable qualité derrière chaque produit.

N’oublions pas que les cosmétiques asiatiques inspirent de plus en plus les marques européennes : BB crèmes à toutes les sauces chez l’Oréal, cushion cream importée par Lancôme et Kiko notamment, masques de tissu Sephora, sleeping pack de Garnier…

Pourtant, et ce n’est pas moi qui le dit, l’efficacité des « copies européennes » n’égale jamais celle des produits asiatiques , pourtant les prix sont bien gonflés par rapport aux versions d’origines venues d’Asie !

Un exemple qui date de la semaine dernière : une amie travaille en parfumerie pour Lancôme. Depuis la sortie de la cushion, elle cumule les réclamations : au bout de 10 à 15 jours, l’éponge est déjà sèche. Pour un produit de teint qui coûte 45€, c’est assez hallucinant ! A titre de comparaison, ma cushion Etude House coûte environ 20€ et me tient 2 bons mois avec une utilisation intensive…

– Conclusion –

Adoratrice de cosmétiques asiatiques, je suis vraiment heureuse de voir que de plus en plus de personnes osent les essayer et font tomber les clichés et mystères qui les entourent. Chaque jour, je reçois des messages de nouvelles « adeptes » qui me remercient de leur avoir fait découvrir ces pépites et cela me fait tellement chaud au coeur de partager ma passion !

Il y a encore tant à dire sur les produits de beauté venus d’Asie, mais j’espère que cet article ait su faire un bon tour de la question. Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas à les poster en commentaire et je me ferai un plaisir d’y répondre autant que faire se peut.

Alors finalement, convaincues par les cosmétiques asiatiques ? A vous de me dire ;)

51 Billets doux

  • coraliebeauty dit :

    Non mais cherche pas wesh les chinois c’est tous les mêmes, ils mangent tous du riz !! Alors me mettre des produits blanchissants sur la peau, non mais je vais me transformer en riz géant !! AHAH ! Pis t’façon, tes trucs là, si on trouve pas ça en France, y a bien une raison, c’est fait par les chinois en plus, ça fait peur (pis ils ont une grosse peau épaisse !!!) <== LE cliché hyper drôle quand même, je sais pas qui a trouvé ça !!

    Je me prends ça dans la face trèèèès souvent, un peu moins ces temps-ci car les cosmétiques asiatiques deviennent de plus en plus adoptés mais bon pas dans mon entourage ("la BB Cream, c'est Garnier qui l'a inventé", j'ai déjà entendu ça, et quand tu regardes pour la cushion Kiko "han les copieurs, c'est Lancôme qui a créer ça !!"), les clichés ne font parfois tellement rire .. Je suis sure que beaucoup de françaises pensent que la France EST le plus gros pays consommateurs de cosmétiques .. Mais il n'y a pas que Dior, Chanel, Garnier et L'Oréal dans la vie ! (les français et leurs esprits totalement fermés, ils ne cherchent même pas à voir plus loin que ce qu'on leur propose, car plus loin = mauvais, c'est vraiment LA chose qui doit changer !)
    Mais ce qui me fait le plus rire au final, c'est que justement, les marques occidentales s'inspirent tellement de l'Asie en matière de cosmétiques (même s'ils ne le disent pas forcément, j'ai été même choquée lorsque j'ai vu la pub de la "sleeping cream" de Garnier "inspiré par l'Asie" WOW exploit !)

    Quoiqu'il en soit, depuis que je me suis mise à ces cosmétiques (ça fait 4 ans aussi), j'ai vu ma peau s'améliorer à vue d'oeil, bon y a encore un peu de travail, mais ils m'ont clairement sauvé la peau.

    J'ai envie de dire : ♫ Efficace et pas cher, c'est les produits asiatiques que j'préfère ♪ ahah !

    (Le Pig Collagen, j'ai jamais essayé, mais qu'est-ce que leurs packaging sont trop cute ! J'adore les cochons :P)

    Bref, merci pour cette revue, lorsqu'on voit ce genre de clichés, j'ai juste envie de crier "sortez de votre caverne bordel !!!" <3

    • Ton commentaire ultra passionné m’a bien fait rire ahah xD C’est tout toi, j’adore !
      Je suis tellement d’accord avec toi, surtout sur les pâles copies des marques de chez nous, c’est à pleurer d’ennui tellement c’est nul… Et surtout que ça coûte la peau des fesses !

      « J’aime trop les cochons » m’a tuée ^^ Moi aussi hihih mais du coup, j’ai pas trop envie de me tartiner du collagène de porc sur la face et je préfère la version marine :p

      Bisous !

  • Ton article est vraiment très très complet et tu m’as appris pleins de choses.. Je suis choquée même car je l’avoue que j’avais quelques préjugés sur certaines produits de ces pays là ! En tout cas un immense merci et bravo pour cet article ♥

  • Vraiment un très bel article ! Cela fait un moment que je souhaite me pencher sur les cosmétiques asiatiques après avoir vu de nombreux articles à leur sujet toujours très enthousiastes mais je n’ai jamais essayé, non pas par crainte mais plutôt par manque de connaissance des marques. Cependant ton article confirme cette envie ! Bisous

    • Hello, merci pour ton commentaire !
      Mon blog étant encore jeune, j’essaie de compléter au fur et à mesure mes articles en présentant des marques asiatiques variées ;) J’espère que ça t’aidera à choisir, en tout cas n’hésite pas à me demander si besoin.

      Bises ;)

  • Merci pour ce super article pour des personnes qui comme moi n’y connaissent absolument rien!

    Des bisous

  • Witie13 dit :

    Merci pour cet article qui remet un peu les choses au point même si pour ma part tu prêches une convaincue! Bonne soirée !

  • Coucou, ton article est super intéressant et très enrichissant ! Merci !
    Je ne sais pas vraiment si je me tournerai vers des produits asiatiques simplement parce que je n’ai pas encore eu l’occasion d’en testés. Et que mes cosmétiques sont naturel voir bio ou home made et que pour le moment ils me vont bien.
    Mais je ne tourne pas le dos à la découverte loin de là ! Je ne demande qu’a voir.

    Merci ma belle de ta sincérité et de remettre les choses dans leurs droits chemin si je puis dire. Je te rejoins sur le fait de dire que  » ce n’est pas parce qu’un cosmétique coûte cher qu’il est de très bonne qualité  » .

    Bonne soirée, bisous.

    • Coucou, merci beaucoup pour ton message !

      Moi aussi j’utilise beaucoup de produits bio ou naturels, de cher et pas cher, d’ailleurs je tambouille quand j’ai du temps (c’est à dire pas souvent lol mais j’adore ça, il y a des produits que je ne fais que maison ^^).

      Mon layering est donc un beau mélange entre produits naturels et asiatiques, d’ailleurs j’utilise de plus en plus de cosmétiques asiatiques naturels (encore très méconnus) et j’évite autant que faire se peut les silicones, que j’ai du mal à tolérer selon les produits. J’en reparlerai quand j’aurai un peu plus de temps mais c’est prévu :)

      Belle soirée,
      Laura

  • Maevamilk dit :

    Pfiou, j’ai lu tout ça sur mon phone hier soir, j’en voyais pas la fin de ton article! :p
    Je suis sur le cul de ta patience pour écrire un article comme ça! Franchement chapeau!
    C’est bien triste ces préjugés, les gens qui se ferment et qui ne s’informe pas un minimum… Ils ratent quelques chose!

    Dire que la majorité des grandes marques s’inspirent de ce que la Coréen à a offrir dans ce domaine, je repense forcement à la vague récente de Cushion chez Lancôme ou encore Kiko (d’ailleurs, si il y en a qui ne veulent même pas s’essayer à du produit coréen, et bien c’est même pas la peine d’acheter celle de Lancôme mesdames, c’est made in Korea HAHAHAHAH) ou encore à la nouvelle vague des sleeping masks que s’est inspiré Garnier ou encore The Body Shop, et oui, c’est un produit à la base créer par ces très chouettes Coréens, et je suis sur que celles qui achètent ça ne le savent même pas.

    Alors j’espère que ton article fera jaillir la lumière chez les « haters » on va dire, et celles qui n’osaient pas trop parce qu’elles n’y connaissaient rien, ya rien de méchant dans ces cosmétiques, au contraire!

    • Ma pauvre, sur ton smartphone tu as dû galérer pour le lire ! Félicitations, tu as réussi à aller jusqu’au bout ! Heureusement que le site est responsive :p

      Il m’a fallu de longues heures de travail sur ce billet alors ravie qu’il te plaise. J’espère avoir convaincu quelques personnes sur le cas de nos chers cosmétiques asiatiques, en tout cas les premiers retours que j’ai reçu sont super positifs, je suis contente :)

      Kiko, Lancôme, TBS et les autres peuvent se rhabiller lol.

      Bisous

  • akss dit :

    Pfiou super article !!
    les français et la consommation DUR DUR plus c’est cher mieux c’est ignorance quand tu nous tiens ( exemple clarins and co ).
    Je suis contente d’avoir découvert des bloggeuses comme toi qui grâce à leurs articles me permettent de découvrir les produits asiatiques … ce qui a tendance à ma rendre addict ahem ma pauvre CB
    Bonne continuation une fidèle lectrice

    • Merci infiniment pour ton superbe commentaire, ce sont des messages comme les tiens qui me donnent envie de persévérer dans mon blog et de vous faire découvrir de nouvelles choses <3

      Pardon pour la CB du coup lol, si ça peut te rassurer la mienne pleure aussi ;)
      Bises et à bientôt,

      Laura

  • Aya dit :

    Superbe article, faudra le rajouter dans la liste de ceux déjà publiés pour lutter contre les clichés.

    Même si ils ont encore une longue et belle vie devant eux :p

    • Merci, si tu as la liste je suis preneuse ^^ Faudrait regrouper tout ça !
      J’aurais pas changé la face du monde avec cet article, mais apporté ma petite pierre à l’édifice… Les cosmétiques asiatiques vaincront ! :p

  • Adizawood dit :

    Merci mais Merci.
    Déjà merci pour toutes ses explications mais aussi pour rappeler que l’Asie ce n’est pas que la Chine :)))).

    • Avec plaisir, je sais que ça paraît un peu fou de devoir le rappeler, mais si tu savais le nombre de personnes qui ignorent que mes cosmétiques viennent de pleins de pays d’Asie mais quasiment jamais de Chine, c’est assez surprenant !

      Et puis un peu de rappels en géographie, c’est bon pour la culture alors autant en profiter ^^

  • Rose May dit :

    Coucou Laura ;)

    On te sent un peu sur la défensive dans ce billet, mais je trouve que c’est très compréhensible, il reste encore un long chemin à faire avant de venir à bout de ces clichés.

    Pas plus tard que la semaine dernière, ma fille a fait une réaction allergique sur les joues, et mon homme a de suite incriminé mes crèmes coréennes !
    J’étais choquée :
    1 – ma fille ne met que du gel d’aloe ou de la nivea soft à l’occasion,
    2 – mon homme est habituellement plutôt ouvert d’esprit concernant les cosmétiques asiatiques, ça fait tout de même plus de 4 ans que je n’utilise que ça et il a bien vu à quel point ma peau a changé en mieux (puis c’est pas comme s’il n’était pas venu avec moi en Corée, il adore ce pays),
    et enfin 3 – ma fille a un beau terrain allergique et il le sait (c’est quand même son père, quoi !) et là, elle venait de passer l’après-midi chez une copine qui avait un chat qu’elle avait caressé (elle est allergique aux poils de chat et elle avait du se toucher le visage ou se gratter les joues ensuite).
    Bref, mon homme m’épuise…
    Tout ça pour dire que même avec quelqu’un qui semble ne pas avoir d’aprioris sur l’asie, dès qu’il y a le moindre souci, c’est ça (ça = asie, produits provenant d’asie, produits qu’on ne connait pas etc…) que l’on accuse en tout premier, très bêtement il faut le dire.

    Voilà ! C’était ma petite contribution, et bien sûr : très bon article (on ne le dit jamais assez) !
    Bises :D

  • Sylvie dit :

    moi ton article m’a bien fait rire j’ai 51 ans et adepte des produits asiatiques depuis deux ans une merveille sur une peau mure et depuis six mois ne voit on pas chez nocibé ou sephora des masques coton a usage unique à 5€ alors qu’_ils existent depuis des années en Corée pour quelques centimes , des nouvelles marques dont l’élément phare est le venin de serpent ou bave d’escargot à prix dépassant l’entendement alors que la mizon ne coute que quelques dollars les bb crèmes cc ne sont elles pas coréennes ? l hypocrisie des grands groupes qui copient l’Asie mais vous font croire à des années de recherches dans leurs labos pour justifier leurs prix vous en penserez ce que vous voulez moi mon opinion est faite

  • Esthelle dit :

    Bonjour.
    Merci pour cet article grâce auquel j’ai un peu appris ce que serait mon métier en Asie (je suis plutôt côté ANSM en France).
    Personnellement, j’ai un avis mitigé sur les cosmétiques asiatiques et je le regrette : j’ai eu des poussées de boutons à chaque fois que j’ai essayé leurs produits. Rien à voir avec la qualité, mais juste avec les composants/dosages qui sont adaptés aux peaux asiatiques, mais pas à la mienne.
    J’en ai juste gardé le rituel depuis une dizaine d’années, ce qui fait beaucoup rire mes collègues quand je parle du nombre infini d’étapes de soin. Seul mon binôme médecin comprend. Je remarque juste qu’on fait toutes les deux 10 ans de moins : ce sont nos collègues qui nous le disent en tous cas. Enfin, je dis ça, je dis rien :-)
    Bonne soirée…

  • l'île au makeup dit :

    Wahou, super article ! J’ai adoré le lire. Très instructif.
    Je n’avais pas de préjugés sur les cosmétiques asiatique mais j’ai appris quelques petits trucs, merci à toi !
    Au plaisir de te lire bientôt :-)

  • Helojo dit :

    J’avais déjà lu l’article de Sasha sur les cosmétiques asiatiques et le votre m’a beaucoup plu aussi. Je me suis mise aux produits de soins asiatiques il y a 6 mois mais malheureusement ils m’ont provoqués des boutons, mes seuls chouchous reste l’huile démaquillante Re:cipe et le contour des yeux Ishizawa. Je ne peux pas continuer à chercher ma routine idéale car à force cela me coutait trop cher ^^. Pour l’instant je me mets juste de l’huile de jojoba (et une crème Jovees) et ça a presque remis ma peau en ordre, je vais retester petit à petit les produits asiatiques (j’ai commandé le sérum Benton snail bee, je croise les doigts !). Par contre niveau maquillage c’est le top, je ne pense pas repasser au maquillage occidental de si tôt !
    En tout cas merci pour votre super site ;).

  • Tiphanie dit :

    Coucou ma belle !

    Super article, très bien détaillé ! Tu as abordé tous les points importants, et c’est très intéressant à lire. Même si je n’avais pas d’à priori sur la qualité les produits, j’en ai utilisé certains et je sais qu’ils sont efficaces alors :)

    Personnellement, je vais éviter d’en utiliser pourtant, mais c’est le même cas pour les marques Françaises donc … J’essaie d’utiliser au max des marques Cruelty Free et Vegan donc automatiquement… Après il doit en exister des asiatiques of course, mais j’essaie également d’acheter Français (ou Européen du mois) dont l’éthique me plait !

    Tout ça est personnel en tout cas, c’est un choix et je respecte ceux des autres. Surtout que j’y vais progressivement, c’est pas facile de changer sa consommation du jour au lendemain (j’ai pas spécialement les moyens de jeter tous mes produits d’un coup, pour tout ré acheter).

    Bref, merci pour ton article, et gros bisous :)

  • Le petit chou crème dit :

    Coucou, merci pour avoir pris la peine d’écrire cet article si didactique et si drôle ;)
    Jusqu’à là, je n’ai trouvé pratiquement que des avantages, spécialement avec les produits coréens: économiques car très concentrés en actifs ou en pigments; des formats généreux ou des recharges; des formules plus avancées, comportant souvent le « 6/7/8 etc. free system » (sans methiazolinone, alcool, parfum…); on peut trouver des marques qui sont également bio, et à l’éthique responsable. Ce qui m’a marqué sont certaines textures inédites; sans compter l’esthétique de ouf et la qualité des packagings qui va avec xo xo xo
    Concernant le layering, je suis d’accord, il est tout à fait possible d’alterner différentes marques. Mais qui plus est, c’est précisèment due à la routine layering que les produits de même gamme sont abordables. Puisqu’ils sont tous utilisés en synergie, chaque produit pour chaque étape a un coût assez raisonnable. Il faut bien que les fabricants optimisent là-dessus pour inciter les clients à se fidéliser à telle ligne, nan?
    Enfin, j’en offre en toute confiance à toute ma famille (aux enfants aussi, le lait de toilette de LabelYoung par ex. a une compo plus clean que certaines marques pour bébé que je ne citerai pas).
    Pourquoi ne pas se passer le mot, ceux qui auront essayé se feront moins de préjugés!

  • Cein dit :

    Je suis moi même déjà consommatrice de produit asiatique et totalement conquise (gravement atteinte je dirais même). Néanmoins j’aimerais attirer votre attention sur le(s) commentaires tirant un peu trop sur « les français sont vraiment des têtes de c**s ». L’inconnu ça évoque toujours la peur et pas qu’en france, faudrait voir à arrêter de véhiculer ce genre de clichés sur la france et ses habitants parce qu’ils ne valent pas mieux que les clichés sur l’asie. Merci et article très intéressant :) en toute amitié hein vraiment ^^

  • Bérénice dit :

    Super article qui combat les préjugés sur l’Asie. Auparavant j’avais testé plusieurs produits de marques japonaises et j’avais été très agréablement surprise !
    Aujourd’hui je suis plus dans une démarche de consommation de produits bio et au mieux de produits provenant de petites entreprises familiales françaises. Mais s’il fallait revenir au conventionnel, je me mettrais aux cosmétiques asiatiques sans hésiter. Les marques Hada Labo et DHC m’on particulièrement plu !!

  • Camille dit :

    Bravo pour cet article très clair et très complet surtout pour celles qui débutent dans l’univers des cosmétiques asiatiques =)

  • Alexandra dit :

    Bonjour,

    Article très bien pensé et très bien écrit, assez ok avec tout ce qui est dit, excepté pour les tests sur animaux en Europe.
    Le réglementation a changé depuis 2013. En effet, depuis 2004, les fabricants de cosmétiques ont l’interdiction de faire des tests sur les animaux en Europe, et depuis 2009, ils doivent remplacer progressivement les tests sur les animaux par d’autres procédés. La date limite de mise en œuvre de ce changement était fixée au 11 mars 2013. Cette date a marqué la fin de l’expérimentation animale pour les produits cosmétiques vendus en Europe. Il est devenu impossible de mettre sur le marché des produits ayant été testés sur des animaux en Europe ou hors de l’Europe.

    Voici le lien vers le site regroupant les lois européennes pour étayer mon propos et pour celles/ceux qui voudraient mieux se renseigner sur le sujet : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=URISERV:co0013

    En espérant que cela a pu t’éclairer,

    Félicitations pour ton blog

    Alexandra

  • Chat Chat dit :

    Pas mal ton article il fait écho à celui de Sasha. Mais il y a juste deux chose qui me posent problème, la législation autour de la composition des produits et de dire que toutes les peaux sont les mêmes.

    Déjà lors de mes nombreux tests et recherches sur les produits j’ai remarqué que ceux ayant un récapitulatif des ingrédients les plus transparents étaient ceux fabriqués en Europe (je ne dis pas que c’est les plus cleans, loin de là). Donc même si on tend vers une uniformisation on n’y est pas encore (certains pays acceptent les compositions tronquées).

    Sinon pour les peaux sont toutes les mêmes. Oui et non, comme Sasha je suis métisse donc je me suis penchée sur la question. Après je suis d’accord de dire que la structure de la peau est faite sur le même schéma pour tous néanmoins de dire que toutes les peaux sont pareilles est un raccourci facile. Oui les produits asiat et occidentaux fonctionnent sur ma peau métisse car ils traitent mon type de peau avant tout (grasse à imperfection) néanmoins j’ai certaines caractéristiques que l’on impute à ma carnation et mes origines (résistance au soleil et apparition des taches brunes) que je peux aussi soigner avec des produits occidentaux ou asiatiques.

  • Coucou, comme je te le disais tout à l’heure, je découvre totalement le sujet des cosmétiques asiatiques et comme, je le pensais, j’apprends plein de choses. Je pense que ton blog va être ma bible. Bonne nuit. :)

    • Hey July, ma réponse à ce commentaire-ci est passée à la trappe :p

      Je voulais te remercier de suivre le blog, j’espère que tu vas y découvrir des choses intéressantes et adopter les cosmétiques asiatiques ;) Si tu as des questions sur des techniques liées au layering ou des produits en particulier, n’hésite pas car je suis aussi joignable en MP.

      Bises et bon début de semaine !
      Laura

    • Cindy dit :

      Ca l’est pour moi (une bible ^^)

  • Tiffany dit :

    Concernant l’import-export de produits asiatiques en France (et inversement, de produits français au Japon), c’est aussi surtout lié à la réglementation. En travaillant au Japon, je me suis rendue compte que c’était un problème majeur. A titre d’exemple, les produits qui ont été sujets à des tests d’efficacité sont considérés comme des médicaments au Japon et il est donc difficile d’importer des cosmétiques qui mentionnent « 88% des testeurs déclarent avoir vu des résultats après 2 semaines » (par exemple). Il y a un grand travail pour refaire toutes les étiquettes, vérifier que les produits respectent les normes des cosmétiques dans le pays et rentrent dans la catégorie cosmétique. Les licences d’importation exigent des précisions sur le produit importé, et s’il y a un doute sur la classification du produit (ici médicament ou cosmétique), il est difficile de le distribuer.
    Ensuite, il faut savoir que le ressenti des Français est aussi le ressenti de certaines Japonaises : certaines m’ont dit préférer les produits japonais parce qu’elles pensent qu’ils sont plus adaptés pour les peaux japonaises. Ce n’est pas le cas de tous bien évidemment, j’ai beaucoup de collègues qui utilisent quelques marques occidentales, mais à moins d’être en grande ville (Tokyo, Osaka…), l’accès aux produits occidentaux reste limité. Dans mon quartier, j’ai accès à Rimmel, Revlon et Gemey-Maybelline, mais je vois surtout des produits japonais (Shiseido, SK-II, Kate – Kanebo, Bioré…).

    • Désolée de mon retard, mais je te remercie vivement pour toutes ces précisions, j’ai appris des choses ! C’est toujours excellent à savoir :) Il est vrai que les règlementations sont loin d’être homogènes de par le monde et ça complique beaucoup de choses lorsqu’une marque souhaite s’enregistrer auprès des autorités étrangères…

      C’est surprenant, j’aurais cru que les japonaises étaient plutôt friandes de marques occidentales… Comme quoi, les préjugés vont dans les 2 sens ;)

  • Sarah dit :

    Bonjour,
    Je me questionnais sur les cosmétiques asiatiques, ton article m’a convaincue ! Je vais me laisser tenter par ces produits !
    Je viens de découvrir ton blog, et je sens que je ne vais plus pouvoir m’en passer ha ha.

  • AISSATOU dit :

    J’ai l’impression de passer ma vie sur ce blog.
    Je l’adore ! j’adore tous tes articles, ta façon de les construire, d’écrire…..

  • Lise dit :

    Bonjour,

    Je serais très intéressée par la liste des cosmétiques asiatique cruelty free, ton article est très intéressant, c’est vrai que beaucoup de femmes ne jurent que par les grandes marques bien chères qui bien souvent ne valent rien, je suis abonnée à un magasine qui s’appelle Test-Achat et la meilleure crème Q10 est la marque Cien de chez Lidl, pour 2,29€ seulement mais comme je suis contre la maltraitance animale j’aimerai avoir une liste de sites sérieux, asiatique, qui ne testent pas sur les animaux et avec des petits prix comme chez Banggood,
    J’aime beaucoup tout ce qui fait partie du maquillage, comme les pinceaux, les éponge blender etc… mais en dehors des pays asiatiques c’est souvent très cher,
    Coucou de Belgique jolie demoiselle, bisous

  • Félicie dit :

    Annyeong ! :)

    Je trouve ça dommage que les Françaises soient tellement « coincées » et méfiantes mais en fait je crois que c’est surtout de la méconnaissance. Souvent elles ne se rendent pas compte que les produits qu’elles achètent au supermarché ou en parfumerie ici sont bien plus agressifs que les cosmétiques coréens et asiatiques. Et c’est vrai que les lobbys du monde des cosmétiques Français n’aident pas.

    Dans mon cas, tu prêches une convertie, je suis adepte de K-beauty depuis 3 ans maintenant et j’en suis très fière ! :D
    J’ai même réussi à convertir quelques unes de mes amies qui ont pourtant la peau sensible, elles en sont ravies aujourd’hui !

    Concernant la liste des ingrédients des produits, une de mes amies a déniché l’année dernière une gigantesque base de données en ligne qui te décortique tout et qui en plus évalue la nocivité des ingrédients !! Et bien sûr on y trouve tous les produits coréens (mais aussi français et américains). :) Bon certes le site fait assez vieillot mais ça finalement on s’en fiche un peu ^^. Ca s’appelle Cosdna, je te laisse découvrir : http://www.cosdna.com/
    Ce site est une véritable merveille et pourtant j’ai l’impression qu’il n’est pas très connu. Il n’y a qu’à chercher quelques produits français et coréens pour constater que les coréens sont en général bien moins méchants pour la peau. Je pense qu’il faut vraiment partager ce site via le bouche à oreille pour que plus de monde puisse en profiter, c’est méga utile :)

    Dernière chose : Est-ce que tu connais le site coréen Cosmetic Love http://cosmetic-love.com/ ? Très peu de bloggueuses en parlent alors que pour moi c’est le meilleur e-shop de K-beauty qui existe (et je précise que je n’ai aucune action chez eux xD) ! *.* Les produits viennent directement de Corée en général en 2 semaines et pourtant les frais de port sont totalement GRATOS et en plus je n’ai jamais eu aucun frais de douane ! Et en comparaison avec les boutiques en ligne françaises, le choix est énorme et les prix toujours plus bas (et il y a des promotions vraiment tout le temps). Cerises sur le gâteau : leur service client est vraiment top, on a toujours la race d’échantillons et les produits sont très bien emballés.
    (Ceci dit je sais que tu es en partenariat avec la boutique Peaux d’anges.)

    Voilà voilà, encore merci pour ton blog, je te suis depuis un p’tit moment et j’aime beaucoup tes articles !
    Aja aja fighting Eonnie ! :)

    • Coucou !
      Merci pour ton commentaire :) Depuis l’écriture de ce billet qui commence à dater un peu, je trouve qu’il y a du « mieux » au niveau de la perception des soins asiatiques. En ce moment, les médias surfent énormément sur la vague K-beauty et étrangement, cela semble contribuer au facteur confiance des consommatrices vis-à-vis des cosmétiques coréens. Tant mieux, même si mes yeux brûlent quand je lis que « le masque en tissu Sephora est révolutionnaire », lol !

      Merci d’avoir suggéré le site COSDNA, je l’utilise beaucoup mais tu viens de me faire rendre compte que je n’en parle pas du tout à travers mes billets, oups ^^ Par contre, à utiliser avec parcimonie car c’est un site collaboratif du style Wikipédia, tout le monde peut ajouter des compo et il m’est arriver d’en trouver des fausses… J’utilise aussi pas mal le site Paula Choice qui décrypte les compo.

      Je connais le site Cosmetic Love mais je ne le cite pas dans mon billet récap « où acheter des cosmétiques asiatiques » car je me suis concentrée uniquement sur les boutiques chez qui j’achète mes soins régulièrement (partenaires ou non, mon billet n’est pas sponsorisé par quiconque ^^).

      Bien que je parle de Cosmetic Love dans quelques articles, je n’ai pas encore eu l’occasion d’acheter sur ce shop (ou alors je ne m’en souviens plus) mais ce n’est pas l’envie qui manque ! Cependant, je ne savais pas que les FDP étaient totalement gratuits alors je vais tenter le coup pour mes prochains achats :) Je te remercie pour ce rappel en tout cas, j’adore recevoir des avis complémentaires car je n’ai pas parole d’évangile et puis, il peut arriver que la qualité de service d’un site se dégrade ou inversement, alors les updates ne sont pas de refus !

      Passe une belle journée, bisous ♡

  • Kiloy dit :

    Bonjour beauté-porcelaine
    Merci pour cet article il m’a permis d’y voir plus clair ^^ .
    J’ai une petite question je ne sais pas si vous pourrez y répondre mais je demande sait-on jamais.
    J’ai acheté une Magic Cushion de la marque Missha, et sur l’emballage j’ai une date : 20151117 .
    Savez-vous ce que signifie cette date?
    Merci de votre reponse
    Bonne journée :D

  • Marron dit :

    Hey!!!!!!!
    Très bon article :)
    Personnellement je hais les produits asiatiques, ils m’ont tous bousillé la peau ! Le problème c’est que ça fait comme le silicone dans des produits de beauté : quand on l’utilise on a la meilleure peau du monde mais ça ne fait que cacher et et ne traite pas vraiment voire pas du tout. Au niveau de la législation je trouve que celle de l’Europe reste la meilleure :/, de plus en plus de marques améliorent les produits aux vus des demandes des utilisateurs comme non tester sur les animaux, sans silicones ou toutes ces merdouilles mais en Corée du Sud (je ne dis pas l’Asie car je ne connais pas vraiment les autres pays xD)… Je suis allée vivre 1 an en Corée du Sud, pas énorme mais déjà quelque chose. Au début quand on voit les produits à 20.000 won seulement et nous promet tous les bienfaits du monde on est aux anges. J’en ai essayé des produits, mais toujours la même chose, j’utilise, ma peau est parfaite, j’arrête et je prends un produit « bon » (du genre lush) bah toutes les misères ressortent. Au début je pensais que c’était les autres produits qui me faisaient ça mais non. J’ai alors arrêté et j’ai bien vu que ça ne faisait que cache misère :/.

    Bon après ce n’est pas une généralité mais je crois bien un des seuls bon était skinfood…et encore je faisais bien attention aux composants, ils sont malins pour rétorquer les ingrédients aha…

    Ce n’était qu’un avis parmi tant d’autres :), mais ce que j’aimerai bien voir, ce serait d’arrêter de voir les produits asiatiques comme magiques puisque partout où j’en parle on me dit qu’ils sont parfaits alors que la fille a juste utilisée un nettoyant…hum…voilà quoi, évidemment ce n’est pas une généralité ^^.

    • Cindy dit :

      Je me permet de répondre à ton commentaire ^^

      Chacun a une peau qui réagis différemment au produit. Je pense que c’est un peu idiot de pointer du doigts les produits asiatique parce qu’il ne te convienne pas.
      Après peut être ne les appliquais tu pas correctement, dans le bon ordre ….. cela joue aussi beaucoup. Peut-être également que tu combinai des produits qui n’allais pas ensemble (moi j’ai eu le cas d’une belle réaction sur ma beau avec des produits très français et ce n’est pas pour autant que je cris que c’est de la merde ^^. j’en test d’autre ^^)

  • Hello ! merci pour ton article et toutes les choses dites par rapport aux cosmétiques d’Asie ! Je suis d’origine asiatique, et je suis fan, mais vraiment fan des marques coréennes comme Etude House et Missha. D’ailleurs je ne me maquille qu’avec ça maintenant. J’ai des marques européennes dans ma salle de bain bien sûr, mais j’ai remarqué que les produits européens ne sont pas du tout adaptés à ma carnation. Même quand je prends la teinte la plus claire, c’est toujours trop foncé pour moi :/ … donc voilà quoi. Je compte faire quelque chose dans le domaine du maquillage asiatique et le rendre plus connu en Europe ou en Occident en général !

  • Aurélie dit :

    Coucou, j’ai adoré ton article. Je recherchais des informations et je suis arrivée ici. Jolie surprise, je vais prendre le temps de continuer l’exploration.
    Merci pour ces explications :)

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *